La mise au point de la famille Bemba

0
244

Kinshasa, le 13/01/2015

Copie pour information à :

– Monsieur le Président National du Mouvement de Libération du Congo à la Haye

– Aux Membres du Collège des Fondateurs

– Honorable Eve Bazaiba Masudi,

Secrétaire Générale du Mouvement de Libération du Congo

A Kinshasa/Gombe

A  Monsieur Thomas

LUHAKA LOSENDJOLA,

Vice-Premer Ministre,

Ministre des PTNTIC

Kinshasa/Gombe

 

 

Concerne : Mise au point

Votre lettre du 07 janvier 2015

 

Monsieur le Vice-Premier Ministre,

J’accuse réception de votre lettre non référencée du 07 janvier 2015 relative au prétendu déménagement du MLC.

En effet, c’est à votre demande que j’ai accepté de vous assister à titre de témoin au retrait de vos effets personnels, en date du 11 janvier 2015, au siège du MLC, sis n° 6, avenue du Port, commune de la Gombe, afin de permettre à la nouvelle Secrétaire Générale de prendre possession de son bureau.

Mais hélas! Grande fut ma surprise d’apprendre, à la suite de cette opération, et ce, par votre lettre précitée, que le MLC aurait déménagé de son siège. Ce qui me conduit à démentir formellement et solennellement votre allégation et profite de cette occasion pour informer l’opinion que le Mouvement de Libération du Congo garde son siège à l’adresse sus indiquée. Dans tous les cas, je retiens que vous n’êtes plus habilité à engager le MLC.

En conséquence, Madame EVE BAZAIBA MASUDI, la nouvelle Secrétaire Générale, demeure désormais l’interlocuteur attitré entre la famille BEMBA et le MLC, à cause de votre auto-exclusion, selon l’esprit et la lettre du Président National, du 10 décembre 2014, à travers laquelle il a « pris acte de votre démission partant de votre auto-exclusion, parce qu’on ne peut pas engager un grand parti comme le MLC qui vient de fêter ses 16 ans à la légère et par des manoeuvres malhonnêtes pour rejoindre la majorité au pouvoir». Il poursuit, en disant: « Je vous invite donc à procéder sans délais à la remise et reprise avec Madame BAZAIBA Eve, qui est chargée désormais d’exercer les fonctions du Secrétaire Général du Parti ».

Exprimant ainsi les voeux que le MLC n’a pas besoin de voir naître des doublons, ni des directions parallèles, je vous prie de croire, Monsieur le Vice-Premier Ministre, en l’expression de mes profonds regrets.

Pour la Famille BEMBA

Honorable Caroline BEMBA

Députée Nationale