La marche en mémoire de Chebeya reportée

0
36
TOGES NOIRES, organisation de promotion et de défense des Droits de l’Homme et de développement Démocratique; annonce par le biais du présent communiqué de presse  le report de la marche commémorative du double assassinat de Floribert CHEBEYA et Fidèle Bazana. 
 
En effet, c’est depuis le 01 juin dernier que TOGES NOIRES comptait organiser une marche pacifique sur toute l’étendue du territoire national de la République Démocratique du Congo en vue de commémorer l’assassinat de Floribert CHEBEYA et de Fidèle BAZANA intervenu en date du 01 juin 2010 dans les locaux de l’lnspection Générale de la Police Nationale congolaise. 
Ainsi, par cette manifestation, TOGES NOIRES voudrait bien soulever les préoccupations relatives au dossier CHEBEYA et BAZANA au niveau de la Haute cour Militaire, l’inculpation des véritables auteurs matériels et intellectuels de ce double assassinat qui sont encore en liberté, la levée de mesure d’interdiction du film «Floribert CHEBEYA: crime d’Etat » du réalisateur Belge Thierry MICHEL, et l’élévation de Floribert CHEBEYA au rang de Héros national, enfin la consécration de la journée du 26 juin comme journée nationale des défenseurs des droits de l’Homme.
Au vu des difficultés d’ordre organisationnel rencontrées par certaines provinces quant à l’organisation de cette manifestation commémorative et étant donné que ladite manifestation devrait avoir lieu simultanément dans toutes les provinces de la République Démocratique du Congo, TOGES NOIRES de concert avec le collectif des ONG des droits de l’Homme (Voix de sans Voix, OSD, ACIDH, OCDH’ Les Anges du Ciel, FMJC) a jugé mieux de renvoyer cette marche commémorative à une date ultérieure.
De ce fait, un point de presse sera organisé ce même mardi  26 juin 2012 en marge de la journée internationale de la lutte contre la torture pour éclairer davantage l’opinion sur les cas de torture observés en RDC.
 
Fait à Kinshasa, le 25 juin 2012
 
Toges Noires
 
Joseph Sekabo : Chargé de Communication 

LEAVE A REPLY

*