La fondation Mutombo Dikembe prend en charge trois prématurés

0
148

           Screen-shot-2012-10-07-at-11.19.57-AM Dans le cadre de ses œuvres humanitaires, la fondation Mutombo Dikembe (FMD) vient de prendre en charge trois bébés nés prématurés à la maternité des sœurs de Kingasani, à l’est de la ville de Kinshasa. Avant le transfert de ces bébés, le mercredi 29 janvier 2014, à l’Hôpital Biamba Marie Mutombo pour des soins spécialisés à la suite de l’augmentation de leur poids, le patron de cette institution hospitalière, le basketteur Mutombo Dikembe, a supporté tous les frais de maternité et d’hospitalisation. Il s’est engagé à assurer toute la prise en charge dans son établissement hospitalier, dans le souci de préserver leur vie et de soulager les parents. On peut rappeler à l’occasion que le premier prématuré né le 19 janvier 2014, pesait 1,300 kilogrammes.  Il a dangereusement chuté jusqu’à 760 grammes. Cette perte de poids était consécutive à l’absence de la prise en charge au cours de son traitement. Le second bébé mis au monde le 27 janvier 2014, avec 1,700 kilogrammes et le dernier, le 28 janvier, pèse 2,080 kilogrammes

            A leur arrivée à l’Hôpital BMM, ces prématurés étaient placés dans des couveuses, afin d’éviter des cas de refroidissement.

            Selon Dr Mupeya qui a parlé au nom du chairman de la Fondation MD, et du délégué de l’Hôpital BMM, la prise en charge de ces bébés de la maternité de sœurs de Kingasani jusque-là ponctuelle, est devenue mensuelle et régulier. Ce sont les responsables de la maternité de Kingasani qui ont fait le choix de ces enfants prématurés à confier à la Fondation BMM, compte tenu de la complexité de leurs cas.

Le chef de service pédiatrique, Dr Patrick Kyungu, a indiqué que la prise en charge se fera au niveau de l’unité néonatologie qui dispose d’un personnel soignant expérimenté et des équipements appropriés.

            C’est ainsi qu’ils reçoivent depuis leur hospitalisation,  des soins appropriés, bénéficiant d’une alimentation basée sur l’allaitement maternel.

            Signalons qu’une maman dont l’enfant était admis à l’unité de néonatologie, a loué l’acte posé par le chairman. Elle a rappelé que sa fille accusait une baisse de poids à sa naissance. Aujourd’hui, après le traitement reçu, l’enfant a retrouvé un poids normal.

Muriel Kadima

LEAVE A REPLY

*