La drogue gagne le Camp Munganga

0
34

De jeunes délinquants, membres de l’écurie « Les pomba ya nzela singa », ont pris coutume de terroriser et détrousser de paisibles citoyens au quartier Camp Munganga, dans la commune de Ngaliema. Leurs actes de barbarie se commettent même en pleine journée.

Selon plusieurs témoignages, ces inciviques deviennent incontrôlables dès qu’ils se retrouvent sous l’emprise du chanvre. Ils commettent leurs forfaitures généralement dans le secteur de la ligne à haute tension, communément appelé « Nzela ya singa ».  C’est ici qu’ils s’illustrent dans la saisie des effets personnels des innocents. Leur quartier général est établi dans une parcelle de l’avenue Mbanzapa. Il leur arrive de plus en plus de prendre en otage des jeunes filles et d’aller les violer dans cette sinistre  parcelle.

En dépit des plaintes maintes fois déposées auprès du chef du quartier et de la police, personne n’ose inquiéter les «pomba ya nzela singa ». Les résidents du quartier Camp Munganga commencent à se demander si la tolérance zéro est toujours de mise et si les « Kuluna » sont effectivement recherchés à Kinshasa, arrêtés et conduits au centre de rééducation de Buluwo. 

Marianne Feti (stg/ Ifasic)

LEAVE A REPLY

*