La délégation syndicale de l’Ifasic installée

0
51

kitima_jean-lucien_recteur_ifasic_x2002009-2 Cérémonie brève et sobre, en présence du Recteur Jean-Lucien Kitima, des membres du comité de gestion et du personnel, l’Inspecteur principal du travail, Ilunga, a procédé  vendredi 4 juillet dernier  à l’installation de la délégation syndicale  de l’Institut  facultaire des sciences de l’information et de la communication, Ifasic. 

Il s’agit des délégués syndicaux élus et de leurs suppléants représentant le corps académique (Unapes), le corps scientifique (Syncas)  ainsi que  les membres du  corps administratif, technique et ouvrier (Sy S’adressant à la fois aux délégués syndicaux et au comité de gestion qui représente l’Etat-employeur, l’Inspecteur Ilunga a invité les deux parties à travailler la main dans la main et dans une franche collaboration.

            A la partie syndicale    celui-ci lui a demandé de privilégier la voie de la négociation en toute circonstance. Tandis qu’à la partie employeur, l’Inspecteur l’a invité de ne pas fermer ses portes  afin d’être à l’écoute de doléances du syndicat.

            «En président cette cérémonie, je confesse que je ne suis non seulement l’homme le plus heureux mais également le plus comblé ce jour qui atteste à coup sûr la légitimité des membres de la délégation syndicale de l’Ifasic, tous élus conformément aux respects des textes qui réglemente le monde du travail en RD Congo », c’est en ces termes que s’est exprimé, Jean-Lucien Kitima.

            Gage de bonne foi et de paix, le recteur a recommandé entre les deux parties des interactions saines et constructives entre toutes les parties prenantes pour la bonne marche de cette institution d’enseignement supérieur.

            Cela du fait que cette manifestation à double sens dénote  à suffisance dans son premier volet qu’aucune structure ne peut y dérober sous peine d’être en déphasage avec les normes édictées par le ministère du travail.

             Alors que dans son second volet, la cérémonie revêt un caractère relationnel et social, en ce que l’Ifasic en soi n’existe qu’à travers  des interactions entre les membres de ses différentes structures.

            Pour Jean-Lucien  Kitima, outre la défense légitime des intérêts de ses membres, le syndicat devra promouvoir la bonne croissance de rendement des travailleurs, afin d’envisager à l’instar de ce qui se fait ailleurs d’appliquer le treizième mois.

            Enfin,  fraichement installés,  au nom de toute la délégation syndicale, RigobertMukendi dans son intervention,  a pris l’engagement, outre la défense  des intérêts de membres et leur encadrement d’œuvre pour un dégel de toutes les tensions sociales qui existent entre les différents corps de cette institution.

            Ainsi, il a exhorté toutes les parties, afin que cette collaboration tant   souhaitée repose sur  la sincérité, la concertation, la transparence dans la gestion et la recherche permanente de l’intérêt commun.

            Pour rappel, chaque syndicat compte cinq membres élus et cinq membres suppléants.  Ainsi le Synapat comprend Raphael Kidimbu (Président), JeanotIlonga (Secrétaire), Delphine Mosiko (Trésorière), Richard Ngoma et Fundu (Conseillers). Tandis que Laurette  Bimbakila (présidente suppléante),  Joseph Botwakwile (Secrétaire), Ilunga Mwalaba (Trésorier).  Quant à l’Unapes, il est dirigé par le professeur Denis Nzokantu, Prof  Bernard Munsoko (Secrétaire), Trésorier, prof  Philippe Ntonda,  conseillers, prof Henry Kokolo et le prof.  François Atubolo. Les suppléants de ce syndicat sont entre autres les professeurs Yav, Makiesse,  Kabangi Lucienne et Onaotsho.

            Le Sycas est lui dirigé par le C.T Adolph Voto, secondé  par   l’Assistant RigobertMukendi  (Secrétaire),  NosaMatumona (Trésorier),  Assistants TurineNgwala et Anaclet Vungbo (Conseillers). Les suppléants sont entre autres le C.T.  MambuyaObul (Président),  Sandra Lomponda (Secrétaire), Trésorier, David Pata, conseiller

VAN

LEAVE A REPLY

*