La Coalition pour le Vrai Dialogue contre le «1+2»

0
42

Zemanta Related Posts ThumbnailDes informations concordantes en notre possession révèlent qu’une réunion se serait tenue non loin de Kinshasa où les ennemis du peuple congolais, toujours déterminés à pérenniser son malheur, ont décidé de soumettre aux prétendues concertations nationales en cours au Palais du Peuple un schéma de partage de pouvoir selon la formule 1+2, c’est-à-dire, 1 Président de la République et deux Vices-Présidents.

Cette nouvelle machination politique va à coup sûr, rompre le consensus national déjà fragile et entraînera la remise à zéro du compteur des institutions avec comme conséquence logique :

1. La violation de la Constitution du 18 février 2006 issue du consensus de Sun City et du référendum populaire avec comme conséquence son abrogation de fait.

2. La dissolution de l’Assemblée Nationale, du Sénat et des Assemblées provinciales actuelles et l’instauration d’une transition qui met fin à la démocratie;

3. La possibilité pour Monsieur Kabila au pouvoir depuis 12 ans d’instaurer sa présidence à vie.

Par ailleurs, il est curieux de constater que dans les pourparlers de Kampala, le Gouvernement de Kinshasa et le M23 se soient convenues sur dix points qui intègrent les 5 thématiques actuellement en discussion aux concertations nationales en cours au Palais du Peuple. Le moins que l’on puisse dire est qu’il y a confusion totale!

Face à ces manoeuvres machiavéliques du pouvoir de Monsieur Kabila qui refuse de s’inscrire dans le cadre constitutionnel et le  schéma de la convocation d’un Dialogue inclusif, la Coordination de la Coalition pour le Vrai Dialogue exige :

1. La clôture immédiate des pourparlers de Kampala et le versement de tous les dossiers en litige dans le Vrai Dialogue, seul cadre habilité à résoudre définitivement la question de la guerre;

2. La suspension sans délai de la tragi-comédie du Palais du Peuple et la convocation immédiate  du Vrai Dialogue conformément à la volonté du peuple congolais et aux deux instruments juridiques internationaux susmentionnés (Cfr. Article 215 de la Constitution).

De ce fait, la Coalition pour le Vrai Dialogue lance un appel pathétique au peuple Congolais de se mobiliser comme un seul homme afin de barrer la route au coup d’Etat constitutionnel en gestation dans les couloirs obscurs du pouvoir de Kabila (Cfr. Article 64 de la Constitution).

Enfin, nous prenons à témoin la Communauté tant nationale qu’internationale de la situation dramatique dans laquelle ce schéma machiavélique risque de plonger notre pays et dont Monsieur Kabila et sa majorité requalifiée seront tenus seuls responsables devant Dieu et son peuple.

Tous pour la Patrie, la Patrie ou la mort. Nous vaincrons !

 

Fait à Kinshasa, le 21 septembre 2013

Pour la Coalition pour le Vrai Dialogue

LEAVE A REPLY

*