La CEEAC déterminée à capitaliser ses ressources en eau

0
28

 

Il  s’est tenu, du 29 novembre au 01 Décembre 2012  au LEON – HOTEL/ GOMBE  de Kinshasa, le «Séminaire Régional de haut niveau» destiné aux décideurs  et l’«Atelier Régional» de renforcement des capacités des réseaux existants sur la Gestion Intégrée  des Ressources  en Eau (GIRE) en sigle. Durant trois jours,  les délégués de dix pays membres de la CEEAC ont réfléchi  sur l’appropriation du processus de gestion intégrée de l’eau pour la  mise en œuvre  efficiente de la politique régionale de l’eau  de l’Afrique  Centrale.

Ont pris part à ce séminaire régional le ministre des Ressources Hydrauliques et Electricité, Bruno KAPANJI KALALA, le répresentant du Secrétaire général  de la CEEAC, le répresentant résidant de la BAD, le directeur de la Facilité Africaine de l’Eau, des membres du Parlement congolais, etc.

 A l’issue des travaux, il a été recommandé aux délégués de respecter l’engagement pris en 2008 de réserver 12% de PIB de leurs pays au secteur de l’ eau et d’impliquer la société civile à la gestion de la politique de l’eau pour une bonne appropriation.

A la BAD, il a été demandé de continuer à appuyer les Etats membres de la CEEAC dans  une mise en œuvre des systèmes d’information  communautaires, de continuer à accompagner la politique générale de cette institution.

 Le ministre des Hydrocarbures a indiqué qu’il était heureux de présider l’ouverture et la clôture comme le lui avait demandé son collègue de l’Environnement, BAVON N’SA MPUTU, en déplacement pour le Sommet mondial du climat à DOHA, au QATAR. Il a estimé que l’objectif de ce séminaire a été atteint et félicité tout un chacun pour cette réussite.

 MELBA  MUZOLA.

LEAVE A REPLY

*