La BCDC finance la réhabilitation du Jardin Zoologique de Kinshasa

0
171

Après la réhabilitation du Jardin Botanique de Kinshasa, inauguré par le Chef de l’Etat Joseph Kabila à l’occasion du cinquantenaire de l’Indépendance de la RD Congo, le projet de réhabilitation du Jardin Zoologique de Kinshasa vient d’être rendu public par le ministre de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme et son partenaire, la BCDC.

Financé par la banque Commerciale du Congo (BCDC), le projet de réhabilitation du J »ardin Zoologique de Kinshasa a été l’objet une semaine durant d’un travail d’arrache-pied entre deux groupes d’étudiants et leurs professeurs, Congolais de l’Institut des Bâtiments et Travaux publics (IBTP) et belges de la Haute Ecole charlemagne (ISIA Gembloux), en partenariat avec la CAMBRE. Ces derniers ont proposé une vision plus contemporaine de cet espace qui conserve les grandes espèces animales du Congo.

La présentation de l’esquisse aux autorités congolaises et aux acteurs économiques du secteur de l’environnement de la conservation de la nature et du Tourisme s’est effectuée en présence du ministre José Endundo Bononge de l’Environnement, conservation de la Nature et du Tourisme ainsi que des responsables de la BCDC, dont l’Institution est aujourd’hui fière de contribuer à la sauvegarde et à la modernisation d’un espace qui fait partie du patrimoine touristique et environnemental de la ville de Kinshasa.

La conception du projet, avons-nous retenu, repose sur le principe « E » qui veut dire : « Environnement, Education et Economie ».

Ici, le projet propose l’amélioration des conditions d’hébergement des animaux. L’objectif visé est de replacer l’animal dans son milieu naturel. C’est pour cela qu’il est prévu des modification, en ce qui concerne les cages et la structure même du Zoo pour permettre à cet espace vert de devenir et de jouer réellement son rôle de fenêtre sur la connaissance de nos grands parcs nationaux qui seront progressivement réhabilités dans les années à venir.

Le nouveau Zoo de Kinshasa, qui sera réhabilité en cette année 2010, propose de nouvelles conditions de vie pour les espèces actuelles, un repeuplement et un hébergement d’espèces rares dans un but de reproduction, un centre d’information, de sensibilisation et d’éducation à l’environnement donc une antenne de l’Office National du Tourisme. Parmi les autres modifications prévues, il y a l’accès au Zoo, la construction d’un bâtiment qui servira de bureaux et d’un restaurant pour recevoir les visiteurs locaux et étrangers. Pour rappel, le Jardin Zoologique de Kinshasa a été crée au milieu des années 1930, dans le but de conserver ex situ les grandes espèces animales typiques du Congo : mammifères, reptiles, oiseaux etc.

En finançant sa réhabilitation aujourd’hui la BCDC est restée fidèle à ses valeurs et à son engagement sociétal depuis ses origines en 1909 et participe activement à bâtir de nouveaux lendemains pour la RD Congo.

Joseph Kanka

  

LEAVE A REPLY

*