La BCC lance «Politique monétaire : cadre de référence»

0
504

Zemanta Related Posts ThumbnailLe Gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Deogratias Mutombo,  a procédé le vendredi 30 août 2013 à la présentation officielle du manuel « Politique monétaire de la BCC : cadre de référence ». Cadre choisi : Grand Hôtel Kinshasa.

 Plusieurs personnalités ont pris part à cette cérémonie, notamment des députés et sénateurs, quelques ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques, le président de l’Association des banques de la RD Congo, les anciens gouverneurs de la BCC, etc.

 Dans son discours de présentation de l’ouvrage, Deogratias Mutombo Mwana Nyembo a indiqué que celui-ci se veut un document pédagogique de l’Institut d’Emission. «Politique monétaire de la BCC : cadre de référence » diffère des publications antérieures de la Banque par le fait que les ouvrages précédents, qui étaient à caractère économique et financier, portaient essentiellement sur l’évolution de différentes statistiques économiques et financières du pays. Parmi ces publications périodiques antérieures, il y a « Rapport annuel » et « Rapport sur la Politique monétaire ».

Tandis que le présent ouvrage est un document de pédagogie qui vise à éclairer l’opinion sur les motivations des décisions de l’Institut d’Emission.

 « Au-delà de ces exercices de communication ayant consacré les efforts de transparence de la Banque Centrale du Congo, il est devenu plus qu’important d’en effectuer un tout autre cette fois, spécialement empreint de pédagogie et visant à éclairer l’opinion sur les motivations des décisions de l’Institut d’Emission », a déclaré le gouverneur Deogratias Mutombo, en guise de justification.

Par cette publication, a-t-il souligné, la Banque centrale répond à un devoir d’histoire, celui de rappeler aux générations présentes d’où l’économie congolaise a été tirée et aussi de servir aux générations futures d’aide-mémoire.

En outre, « Politique monétaire de la BCC : cadre de référence » se veut un ouvrage persuasif quant à son caractère dynamique de la politique monétaire adaptée aux évolutions de la conjoncture économique.

L’autre mérite de l’ouvrage est le fait qu’il sert de mémento pour le monde scientifique et professionnel.

 5 chapitres

            Le livre contient cinq chapitres structurés autour des axes institutionnel, analytique et opérationnel de la politique monétaire répondant aux questions que se posent des observateurs et acteurs du monde politique, académique, scientifique, et des affaires sur le processus de définition et de mise en œuvre de ladite politique. Les cinq se présentent comme suit : «L’Architecture économique et financière de la RDC», «Le Cadre institutionnel de la politique monétaire,» «Les bases analytiques», «Le cadre opérationnel, et  Réformes menées depuis un plus d’une décennie et les résultats obtenus».

L’orateur s’est, à l’occasion, employé à expliquer le contenu de chaque chapitre énuméré en donnant même les détails y afférents.

            Toujours dans la présentation, il a laissé entendre que l’ouvrage permettra à l’Institut d’Emission de rattraper les autres banques centrales de renom qui ont su intérioriser, au fil des ans, la pratique de la transparence de leurs décisions et de la motivation de leurs actions.

Enfin, il a vanté le rôle clé et la place qu’il a qualifiée d’incontournable qu’occupe l’Institut d’Emission dans l’amélioration de la situation de l’économie nationale et des conditions sociales des Congolais, grâce à l’activation des politiques monétaires et de change dont la BCC s’est dotée.

            A titre d’illustration, a fait remarquer Deo Mutombo, le taux d’inflation s’est situé en-deça de sa cible en s’établissant à 0,74% en annualisé contre une cible fixée à 4,0%. La baisse monétaire au sens strict s’est chiffrée 1,2% contre une expansion programmée de 11,7%. La masse monétaire hors provisions et dépôts s’est accrue de 1,6% contre une hausse programmée de 2,3%.

            La synthèse du manuel a été faite par le Directeur général de la Politique Monétaire et des Opérations de Bancaires (PMOB) de la Banque centrale du Congo, le professeur Jean Louis Kayembe. Elle a été suivie du commentaire du doyen de la faculté des Sciences économiques de l’Université de Kinshasa, le professeur Tiker Tiker.

            Enfin, le livre a été porté sur les fonts baptismaux par le gouverneur honoraire de la BCC, Jean Claude Masangu.

            «Tu es un pur produit de la Banque Centrale du Congo et tu viens ajouter ton nom au prestigieux florilège des publications et œuvres de l’esprit que cette vénérable Institution met régulièrement à la disposition de la collectivité nationale et de la communauté financière internationale », a lâché pour la circonstance Jean Claude Masangu.           Dom

LEAVE A REPLY

*