La Banque mondiale prête à soutenir le secteur agricole congolais

0
106

 banque_mondiale-2La Banque mondiale est disposée à appuyer le programme du gouvernement congolais visant le développement du secteur agricole. C’est la conseillère du vice-président de cette institution financière internationale chargé du Bureau Afrique, Mme Jamal Saghir, qui l’a fait savoir. C’était le mardi 7 janvier à l’issue de l’entretien qu’elle venait d’avoir avec le ministre de l’Agriculture, Pêche et Elevage, Isidore Kabwe Mwehu Long

La conseillère au Bureau Afrique de la Banque mondiale justifie l’appui que son institution se propose d’accorder par l’importance que revêt le secteur en République Démocratique du Congo. Elle révèle, à ce sujet, que l’agriculture représente plus de 40% du PIB de l’économie congolaise, et 70% de la population vit de l’agriculture.

C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, l’agriculture reste un secteur aussi prioritaire que l’énergie pour la Banque mondiale. Avant de dévoiler que son entretien avec le ministre congolais de l’Agriculture a tourné autour de l’agriculture de subsistance et de l’agriculture commerciale à grande échelle avec des chaînes de valeur à même d’impulser la transformation, et de nourrir à satiété la population congolaise.

            Pour ce faire, le ministre Kabwe Mwehu et la délégation de la BM envisagent la possibilité d’avoir des échanges et de s’inspirer notamment de l’expérience d’autres pays africains ayant développé leur agriculture à l’instar du Nigeria, de la Côte d’Ivoire et de la Tanzanie. Et plus particulièrement le Cameroun qui vient de faire ses preuves dans ce secteur avec l’augmentation de la production agricole ayant pour conséquence la baisse des prix de denrées de première nécessité.

            « Nous pensons que le potentiel de la RDC est énorme. Nous savons aussi que c’est l’une des priorités du Premier ministre. La Banque mondiale et la Société financière internationale  vont ensemble  identifier d’autres projets dans le domaine de l’agriculture. Des échanges vont avoir lieu incessamment avec des experts de la BM pour en discuter et tirer de bonnes leçons d’autres pays qui ont développé le secteur agricole », a déclaré Jamal Saghir.

            Par ailleurs, la chef de la délégation a fait savoir la disponibilité de son institution à financer le secteur agro-alimentaire, notamment le parc agro-industriel de Bukanga Lonzo.

            « Les priorités du Gouvernement sont claires et précises. Nous sommes en RDC pour apporter notre soutien au chef de l’Etat, au Premier ministre et au ministre pour le développement de ce secteur très important. Nous allons visiter le parc agro-industriel de Bukanga Lonzo ».

Dom