La 3ème phase de l’opération «Smile» à la clinique Ngaliema

0
44

 

L’opération «Smile» qui consiste à soigner la malformation dite «bec de lièvre » a été lancée hier jeudi 31 mai 2012 à la clinique Ngaliema. La plupart des personnes souffrant des malformations congénitales, principalement celle de bec de lièvre se sont présentées pour se faire enregistrer, afin d’obtenir un jeton qui leur permettra d’accéder à la salle d’opération. Et ceux qui ont été opérés en décembre dernier sont revenus pour le contrôle.    
Les malades  sont reçus premièrement par le personnel de Caritas/Congo qui est chargé d’accueillir, enregistrer les patients et constater la malformation  afin de leur délivrer le jeton. La consultation aura lieu aujourd’hui vendredi 1er juin avec les médecins spécialisés. Cependant, l’intervention chirurgicale est prévue du lundi 4 juin au samedi 9 juin 2012. 
Selon le Dr Aimé Lokulutu, l’opération durera 45 minutes. Il faudrait noter qu’il n’y aura 7 lits pour toutes les 45 minutes opérer 7 personnes. Etant donné que les patients sont nombreux, les médecins programment 35 personnes par jour. Et leur objectif est d’opérer au moins 200 interventions pour cette 3ème phase. 
Il y a lieu de rappeler que le bec de lièvre est une malformation de la nature, congénitale. Sur 100 naissances il y a au moins 1 enfant qui naît avec, affirme le docteur Lokulutu. Signalons que c’est depuis 2009 que cette opération s’effectue à Kinshasa. 541 personnes sont déjà opérées à Kinshasa dont 70% sont des enfants.        
Quelques personnes ayant des malformations ont livré leurs opinions au journal le Phare. « Je suis souvent disqualifié dans la société à cause de cette malformation. C’’est vraiment une grâce que je sois opéré sans même payer un sou», a dit Trésor.
Célestin Salazamu, le père de Merdie Salazamu qui a une malformation depuis sa naissance, se dit «heureux et chanceux que sa fille soit opérée, car depuis sa naissance plusieurs personnes se moquaient d’elle et il en souffrait».   
Cette opération sera lancée d’ici le 22 novembre 2012 à Lubumbashi pour la première fois. 
 
Nadège Bebela et Carine Konge (stagiaires IFASIC).  

LEAVE A REPLY

*