Kutino : 5ème anniversaire à Makala !

0
30

L’Archibishop Kutino Fernando, chef spirituel de l’église Mission Mondiale Message de Vie (MMMV) ou « Armée de Victoire », a accompli hier jeudi 11 novembre 2010 sa cinquième année de séjour dans les geôles de la Prison Centrale de Makala, à Kinshasa. On rappelle que le ministre de Dieu purge une peine de 12 ans pour « tentative d’assassinat en esprit » sur un de ses collègues ministres de Dieu, à savoir le pasteur Ngalasi de l’église La Louange. Point n’est besoin de revenir sur cette ténébreuse affaire où les preuves tangibles devant asseoir cette accusation avaient fait largement défaut.

            Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Kutino Fernando était tout content de souffler sur ses 5 bougies d’ « anniversaire ». Pétillant de santé et moralement solide, il a confié aux visiteurs qui sont passés par sa cellule que le secret de son bon état physique et mental était à chercher dans « sa communion avec le Dieu véritable, Jésus-Christ, son Maître et Sauveur ».

            Ses proches révèlent qu’ils consacrent chaque jour 30 minutes à la culture physique, en sa qualité d’ancien pratiquant d’arts martiaux de niveau supérieur.

            Et le prisonnier de renchérir : « Cette prison, même si c’est toujours une expérience pénible d’être enfermé, et surtout sans raison valable, constitue un tournant, une étape enrichissante à plus d’un titre. D’abord, elle m’a permis de prendre du recul pour pouvoir mieux repartir à l’avenir, de me ressourcer auprès de mon Dieu, de réfléchir sur de nouvelles orientations à apporter à l’œuvre que le Seigneur m’a donnée de bâtir pour lui, et aussi de préparer ma thèse de doctorat en théologie que je compte défendre dans un proche avenir, si Dieu le permet ».

            Celui que l’on a coutume d’appeler Papa Archi est confiant en l’avenir de son pays, la RDC : « Il n’y a aucune raison de le voir en noir. Si tel n’était pas le cas, je ne me serais jamais engagé dans de gigantesques travaux d’acquisition et de construction d’infrastructures coûteuses que vous connaissez. Et ce que vous voyez n’est que ce que la Bible appelle les faibles commencements. C’est, en quelque sorte, ma manière à moi et à tout mon ministère de contribuer aux efforts de reconstruction en cours. Vous savez que les paroles seules ne suffisent pas mais qu’il faut y joindre les notes correspondantes. Nous avons plein d’autres projets sur le plan spirituel et social que nous vous révélerons le moment venu ».

Plus que jamais optimiste, il enchaîne : « Que mes frères et sœurs, mes compatriotes, ne cèdent pas au découragement, mais que nous prenions conscience que ce pays et son peuple sont bénis de Dieu, et que nous travaillons dans le sens de le garder et de le cultiver, comme l’Eternel l’avait recommandé à Adam et Eve, au jardin d’Eden. Bannissons les antivaleurs qui ne sous ont que trop longtemps avilis face aux populations du reste du monde. Il est temps de nous lever, non par des slogans creux, mais par un travail sérieux et par l’amour de la patrie, qui seuls pourront nous faire bâtir un pays plus beau qu’avant. Avec l’aide de Dieu, nous y parviendrons. Et pour terminer, je dis merci à Jésus et à tous ceux qui s’associent à nous, dans la joie comme dans l’épreuve ».

                                                                                  Kimp.

LEAVE A REPLY

*