Kinshasa abritera la 20è session de l’assemblée parlementaire ACP-UE

0
29

Le Parlement congolais, les deux chambres réunies, vient de lever l’option d’accorder priorité, pour le temps qui reste de cette session de septembre 2010, aux matières relatives aux différentes réformes initiées par le chef de l’Etat.  Il s’agit notamment des réformes de la justice, armée et police nationale.

 C’est ce qui ressort de la réunion d’évaluation de mi-parcours de la session en cours de deux bureaux, tenue hier lundi 8 novembre au cabinet du président de la chambre haute, dont le compte-rendu a été fait à la presse par le rapporteur du Sénat.
 Modeste Mutinga a indiqué, à cet effet, que l’essentiel de toutes ces matières ou mieux projets de lois a déjà fait l’objet de l’examen et adoption au niveau de l’Assemblée nationale.
 Et pour sa part, le Sénat a décidé de faire diligence pour leur examen et adoption en vue d’emboîter le pas à la chambre basse, et permettre ainsi au chef de l’Etat de procéder à leur promulgation.
 Le deuxième point de cette réunion co-présidée par Evariste Boshab de l’Assemblée nationale et Léon Kengo wa Dondo du Sénat, concernait l’organisation par la République démocratique du Congo de la 20ème session de l’assemblée parlementaire ACP-UE.
 Celle-ci se tiendra, à Kinshasa, du 27 novembre au 5 décembre 2010. Plus de 500 parlementaires de l’ACP (Afrique Caraïbe Pacifique) et UE (Union européenne) y prendront part.
Les préparatifs sont très avancés, a souligné le rapporteur Modeste Mutinga.

Dom

LEAVE A REPLY

*