Kingasani : Giflée, une fillette tombe raide morte

0
43

Une fillette âgée d’environ 4 ans, nommée Jina, a trouvé la mort le lundi 03 mai 2010 à Kingasani/Pascal, sur la rue Banana n°64/66 bis suite à une gifle lui administrée par sa maman, qui répond au nom de Chantal. La scène s’est déroulée vers 18 heures. Tout a commencé par une dispute entre Jina et deux enfants du bailleur, laquelle a dégénéré en une petite bagarre. Frappée par ses deux adversaires, la petite s’est présentée en pleurs auprès de sa mère.

Cela a mis celle-ci dans une sainte colère, car elle avait déjà formellement interdit à sa fillette de fréquenter les enfants du bailleur. En guise de correction, elle lui a donné une baffe. Mais, à sa grande stupéfaction, la fillette n’a pas poussé le moindre cri. Au contraire, elle s’est lourdement écroulée, s’étalant au sol de tout son long.

Inquiète, Chantal s’est précipitée sur elle, question d’évaluer son état. Hélas, le constat était amer : la petite Jina ne bougeait plus. Elle a alors résolu de l’amener d’urgence dans un centre médical tout proche, portant le label de « La Grâce Médical ». Les infirmiers de service ont essayé de la réanimer mais c’était sans succès.

Ayant constaté l’irréparable, Chantal est revenue en pleurs dans la parcelle où elle est locataire. Dans son désarroi, elle s’est saisie de la marmite qu’elle avait laissée sur le feu et s’est aspergée l’eau chaude, avec la ferme intention de mettre fin à ses jours. Brûlée sérieusement, elle a dû être amenée à la police dans cet état. Après avoir été verbalisée, la mère meurtrière a été transférée au parquet près le tribunal de Grande Instance de Ndjili, en attendant son transfert à la prison centrale de Makala. Pour l’heure, le corps de Jina est consigné dans une morgue de la place.

                                               Gracia Makumu,

(Stg/UCC)

LEAVE A REPLY

*