Kasaï Occidental : marche de soutien aux FARDC et Réconciliation au sein de l’Eglise Evangélique des Sacrificateurs

1
99

Le jeudi 14 novembre 2013  dernier,  à l’initiative du Gouverneur de Province, Alex Kande Mupompa, une marche de soutien aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et à leur Commandant Suprême,  Joseph Kabila Kabange, Président de la République, pour le rétablissement de la paix sur toute l’étendue du territoire national, a été organisée dans la ville de Kananga.

Plusieurscentaines de milliers de Kanangaises et Kanangais se s’étaient  donnés rendez-vous à la Place Notre Dame de Kananga dans la commune de Katoka pour prendre part à la longue marche de soutien aux FARDC, qui aura comme point de chute la Place de l’Indépendance dans la Commune de Kananga.

 Accompagné par plusieurs fanfares de la ville, l’immense cortège, formé en grande partie par des milliers de militants de Partis politiques, regroupant toutes les sensibilités politiques de la Province, a pendant plusieurs heures, occupé la chaussée.

Habillés aux couleurs de leurs Partis politiques et brandissant fièrement des drapeaux et des calicots à la gloire des FARDC, on pouvait dénombrer, parmi les marcheurs, une majorité de militants du CAAC (Congrès des alliés pour l’action au Congo), le parti politique du Gouverneur Alex Kande, ainsi que ceux du PPRD, le principal parti de la majorité présidentielle, mais également ceux de l’UDPS, qui pour la première fois dans l’histoire du Kasaï Occidental, ont pris part à une manifestation patriotique commune.

            Toutes les forces vives du Kasaï Occidental étaient  descendues dans les rues pour saluer le retour de la paix dans le Nord Kivu à travers cette gigantesque marche de soutien.

Une ambiance festive

            Liesse populaire et  effervescence : voilà les deux  termes qui convenaient le mieux pour décrire l’ambiance festive qui avait régné au cours de cette journée à Kananga. Hommes, femmes, jeunes et vieux, tous avaient, dans une ambiance bon enfant, bravé la canicule de la journée pour participer à cette gigantesque marche populaire.

            Avec à sa tête le Chef de l’exécutif provincial, le cortège s’est ébranlé à 10 h30 de la Place Notre Dame à Katoka.

Alex Kande, entouré des membres de l’Assemblée Provinciale et de son Gouvernement ainsi que  des milliers des Kanangais, a parcouru à pieds, l’avenue Laurent Désiré Kabila qui relie les Communes de Katoka et de Ndesha à celle de Kananga, pour aboutir au Rond-Point de la Monusco. L’immense cortège devait  ensuite emprunter  le Boulevard Lumumba pour terminer sa marche à la place de l’Indépendance, face à l’Hôtel de ville.

            Dans la tribune dressée à cette place et devant laquelle allaient défiler l’ensemble de marcheurs, avaient pris place plusieurs hauts responsables de la Province, ayant  également marché de la place Notre Dame de Katoka à la place de l’Indépendance.

            Outre le Gouverneur et le Président de l’Assemblée Provinciale, on pouvait y  noter  la présence des Députés et Ministres Provinciaux, des responsables de l’Administration Publique, des recteurs et professeurs d’universités et instituts supérieurs,  des responsables d’organisations patronales et d’entreprises étatiques et privées. Etaient également présents dans la tribune des pasteurs de différentes Eglises, des dirigeants  des structures de la Société Civile et des Associations de masse et surtout des animateurs des Partis politiques.

Un événement historique

            Pour clôturer cette marche populaire, le Gouverneur de Province Alex Kande devait ensuite s’adresser à la population. Dans son allocution, qu’il allait également brièvement, résumer en tshiluba, il  est principalement  revenu sur le contenu du discours du Chef de l’Etat sur l’état de la Nation prononcé, à Kinshasa, devant les deux Chambres Parlementaires réunies en Congrès en 2012.

            Le Gouverneur de Province a rappelé que Joseph Kabila avait alors émis le vœu de voir la guerre injuste, imposée à notre pays par le Rwanda, se terminer rapidement.Le Président de la République avait également annoncé qu’il allait convoquer des concertations nationales, afin de renforcer le vouloir-vivre ensemble des Congolais.

            Pour Alex Kande, après la tenue des Concertations nationales, la victoire éclatante que viennent de remporter les FARDC sur les ennemis de la Paix, se devait d’être dignement célébrée par  les fils et filles du Kasaï Occidental. C’est pourquoi le Gouvernement Provincial a décrété la mobilisation générale de ce jour, pour commémorer cet événement historique.

            Pour le Gouverneur de Province, Alex Kande, la marche organisée ce jeudi 15 novembre 2013, avait plusieurs objectifs.  A  savoir :

1) Rendre un hommage mérité au Présidentde la République, Chef de l’État, Commandantsuprême des FARDC et de la Police Nationale Congolaise pour les énormes efforts qu’il adéployés afin de rétablir la paix dans la partie Est du pays ;

2) Féliciter les vaillants combattants des FARDCqui ont fait preuve d’un courage et d’un sens de sacrifice extraordinaires sur le terrain des combats;

3) Honorer la mémoire des victimes civiles mais aussi celle des soldats, des éléments de la PNC et des services de sécurité, qui ont combattu avec bravoure et qui sont tombés sur le champ d’honneur;

4) Renouveler l’engagement du Kasaï Occidental en faveur de la promotion d’une Paix durable ;

5) Inviter tous les ouest kasaïens au patriotisme et au renforcement de leur unité.

La réconciliation des deux factions de l’Eglise évangélique des Sacrificateurs

            Un autre événement majeur, qui a marqué le Kasaï occidental, à la fin de la semaine dernière est la réconciliation que le Gouverneur Alex Kande est parvenu à rétablir, après plusieurs séances de travail et de rencontres, entre les deux factions de l’Eglise évangélique des Sacrificateurs, qui était déjà au bord du schisme. Cette communauté religieuse, créée il y a quelques années par MuakuidiKadima, joue un grand rôle sur le plan spirituel dans les deux provinces du Kasaï.

            Pour consacrer cette réconciliation, le Gouverneur Alex Kande, accompagné des membres du Conseil provincial de sécurité et de ses Ministres, s’est rendu en fin d’après-midi, sur la Colline sacrée de Bushala Buamba, où les Sacrificateurs célébraient leur Fête pascale. Les deux frères ennemis, Jacques Kabadi et Willy Kadima, qui se disputaient la direction de l’Eglise, fondée naguère par leur père, le Sacrificateur Kadima, ont pris la parole, peu avant le Gouverneur, pour remercier le gouvernement et les membres du Conseil provincial de sécurité, pour leur implication, dans la résolution du conflit qui les opposait. Pour sa part, le Gouverneur Alex Kande a, dans son adresse, invité tous les membres de l’Eglise évangélique des Sacrificateurs à la réconciliation et au pardon mutuel.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

*