Junior Poaty Makuena est décédé hier

0
115

Junior Poaty Makuena, Sous-directeur à la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), a rendu l’âme hier dimanche à la Clinique Ngaliema, aux petites heures de la matinée. Selon des sources contactées par Le Phare, il était interné dans cette formation hospitalière pour des ennuis de santé liés à des troubles cardiovasculaires. En dépit des efforts du personnel soignant et des responsables du Commissariat Général du Cinquantenaire de l’Indépendance de lui éviter le pire, il n’a pu survivre à son mal.

On rappelle que le défunt appartenait à la toute première promotion des diplômés de l’ISTI (Institut des Sciences et Techniques de l’Information) sortie en 1975, venue du Département de Communication de l’Université de Lubumbashi que dirigeait le professeur Paul Malembe Tamandiak, premier Recteur de cette grande école. C’est au courant de la même année que Junior Poaty avait intégré l’ex-OZRT (Office Zaïrois de Radiodiffusion et de Télévision), en compagnie de ses collègues de promotion Lava Atufuka Mbunze, Andy Nyangi Lelo, Bobo Luboya Mvidie, Kazadi Muswaswa, Mavungu ma Tsakala, Bongi Diana, Moamba Nyunyi, Lokenye Koye, feus Bitini Inday Kim Sakor, Tolstoï Nkelani Kobi, Mpoyi Bulongu.

Sur le banc de l’Université, en milieux professionnels comme dans les activités de loisirs, ses meilleurs potes étaient Andy Nyangi, Lava Atufuka et feu Nganga Sacha (ancien de l’Agence Congolaise de Presse). Bon vivant, il jonglait entre ses obligations professionnelles et la vie mondaine. Excellent footballeur, il fit partie de la sélection des « Kasapards » puis hérita du brassard de capitaine de la sélection de l’Ifasic, de 1973 à 1975, avant de le laisser à un certain Jean-Chrétien Ekambo. Son poste de prédilection était celui de demi offensif.

Passionné du football et de la boxe, il avait naturellement choisi la rubrique sportive de l’OZRT puis de la RTNC, où il avait été adopté par ses aînés Basunga, Tshimpumpu, Kabala, Ekwalanga, Kabasongo, Ngbanzo. Doté d’une plume alerte, parallèlement à ses prestations à la radio et à la télévision, il était collaborateur à la revue Zaïre, à l’hebdomadaire sportif Masano ainsi qu’à plusieurs journaux de la place.

Après avoir longtemps œuvré comme journaliste sportif, Junior allait prendre petit à petit distance du sport pour se glisser vers les reportages d’actualité politique et sociale, ce qui allait lui permettre de nouer de solides relations avec plusieurs personnalités politiques. C’est ainsi qu’il presta longtemps dans le cabinet de Théophile Mbemba comme attaché de presse au gouvernorat de la ville puis au ministère de l’Intérieur. Dans ce même ministère, il eut à s’occuper de la communication sous les mandats de Mira Ndjoku, Denis Kalume et Célestin Mbuyu.

Son dernier poste d’attache était le Commissariat Général du Cinquantenaire de l’Indépendance, que pilote le général Denis Kalume, dont il passait pour le chouchou. Que son âme repose en paix.

Kimp.

LEAVE A REPLY

*