JP Bemba hier en Belgique

0
52

Le sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo, ancien vice-président de la République Démocratique du Congo, poursuivi depuis mai .2008 par la Cour Pénale Internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, a passé un bref séjour en Belgique hier lundi 10 janvier 2011, plus précisément dans la célèbre ville de Waterloo, près de Bruxelles. Selon un correspondant du Phare basé dans la capitale belge, le célèbre prévenu de la CPI a été autorisé par les autorités pénitentiaires de la prison de La Haye à assister aux funérailles de Mme Josette Efika Lola, la femme épousée en secondes noces par feu son père, Jeannot Bemba Saolona.

S’agissant de Jean-Pierre Bemba, il était accompagné, pour la circonstance, de sa femme et de ses enfants. Ensemble, ils ont suivi l’office religieux célébré en l’église Saint Paul, sise 14 Drève des Chasseurs, à Waterloo.

Malgré la grande discrétion ayant entouré la cérémonie ainsi que la participation du président national du MLC (Mouvement de Libération du Congo), plus de 500 personnes ont réussi à se glisser à l’intérieur de l’église St Paul. Quelques personnalités politiques congolaises se sont signalées sur le lieu, dont Joseph Nzanga Mobutu, beau-frère de Jean-Pierre Bemba et Vice-Premier ministre chargé du Travail et de la Prévoyance Sociale.

La présence du détenu de La Haye a attiré de nombreux journalistes congolais et belges, qui avaient leurs caméras et appareils de photographie continuellement braqués sur le fils de Jeannot Bemba Saolona.

Peu avant la fin de l’office religieux, des témoignages ont été livrés à l’assistance par un enfant et de petits-enfants de Jeannot Bemba Saolona. Un cordon de sécurité de la police, très visible mais discret, était déployé autour de l’église St Paul. Au terme de l’office religieux, Jean-Pierre Bemba a été autorisé à accompagner la dépouille mortelle de Josette Efika jusqu’au cimetière de Waterloo, pour le rituel d’inhumation au cimetière Sainte Anne.

Aussitôt après l’enterrement, il s’est retiré pour prendre le chemin du retour. Il n’a pu ainsi prendre part au cocktail servi, au retour du cimetière, dans une salle de la brasserie Prince d’Orange, à Uccle. Aucun incident n’a été déploré.

Kimp.

LEAVE A REPLY

*