Journée internationale de la Jeunesse : une ONG plaide pour une « RDC sans pauvreté ni injustice »

0
57

IMG_9359Ce mardi 12 août, le monde célèbre la Journée Internationale de la Jeunesse. Et la République Démocratique du Congo n’est pas en marge de l’évènement. Le pays s’associe à la fête mondiale avec l’appui des organisations non gouvernementales partenaires de l’UNESCO. C’est le cas notamment d’Action Aid RDC.

            Placée sous le thème « Les jeunes et la santé mentale » pour cette édition 2014, la Journée internationale de la jeunesse est l’occasion de passer en revue les différents problèmes que rencontrent les jeunes et qui constituent des freins pour leur épanouissement, en vue de réfléchir sur des pistes de solutions.

 Selon Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, ce nouveau thème va permettre d’attirer  l’attention sur les difficultés que rencontrent, au quotidien,  les jeunes notamment en raison de la stigmatisation et de la discrimination, et de les aider à réaliser pleinement leurs buts et leurs aspirations.

Pour le Directeur Pays de Actionaid, Clément Kone, « les jeunes sont les partenaires de la société d’aujourd’hui. Ce sont eux les acteurs essentiels du changement. C’est pourquoi nous devons tous ensemble les capaciter, à travers l’éducation formelle et non formelle et différents réseautages, pour qu’ils deviennent à même de prendre des actions réelles et positives afin de mettre fin à la pauvreté et à l’injustice ».

            Pour ce faire, à travers ses 4 Programmes Locaux des droits à Nyiragongo dans le Nord-Kivu, à Kabare et Idjwi dans le Sud- Kivu et à Kisenso à Kinshasa, l’AAIDRC s’emploie, à appuyer les parlements d’enfants, les clubs des jeunes, les organisations locales et nationales des jeunes (60 environ en raison de 15 par Programme)  et des femmes pour renforcer leurs capacités à lutter contre toutes les violations des droits humains auxquelles les femmes, les enfants et les jeunes font face.

            On indique qu’en RDC, 60 % des jeunes environ sont dans la rue, avec un accès limité aux ressources productives vitales. Raison pour laquelle ils ne participent pas au processus de prise des décisions. La majorité d’entre eux n’ont pas terminé l’école secondaire ni les études post secondaires. C’est pourquoi ils deviennent des proies faciles pour le recrutement par les groupes armés irréguliers opérant en RDC.

« Éliminer la pauvreté d’ici 2015, Objectif du millénaire pour le développement, Rapport pays 2010 », voilà ce qui guide les actions de l’AAIRDC visant à éradiquer la pauvreté et l’injustice en RDC, particulièrement renforcer les capacités de la jeunesse.

            En outre, se basant sur l’une des promesses faites dans sa stratégie nationale (2013-2017) Action Aid DRC rappelle que « d’ici 2017, 400 jeunes leaders et 100.000 jeunes activistes sont mobilisés en mouvements et prennent des actions pour mettre fin à la pauvreté et l’injustice ». En effet, l’Ong s’est engagée à mettre l’accent sur les besoins de ces jeunes issus particulièrement des familles les plus démunies et donc marginalisées afin de promouvoir un leadership transformationnel.

Pour parvenir au résultat, l’AAIDRC se bat en synergie avec d’autres partenaires pour développer et mettre en œuvre des politiques et programmes pour les jeunes à tous les niveaux.

            ActionAid International RDC est un Programme National de ActionAid International, qui est une fédération mondiale ayant pour vocation d’éradiquer la pauvreté et l’injustice dans le monde. En juin 2006, AAIRDC est devenue une entité légale enregistrée officiellement comme une ONG opérant en RDC. En décembre 2010, elle est devenue un Programme National à part entière.

            Depuis lors, ses opérations ont été élargies à 15 endroits dans les provinces du Nord Kivu, Sud Kivu et de Kinshasa qui hébergent un nombre estimé de plus de 10 millions d’habitants.

            L’AAIDRDC a pour vision : « Une RDC sans pauvreté ni injustice dans laquelle chaque personne jouit de son droit à une vie digne ». Sa mission est : « travailler avec les pauvres et les exclus pour éradiquer la pauvreté et l’injustice ».

Dom

LEAVE A REPLY

*