Journée africaine de la Décentralisation : la RDC rejoint l’Union Africaine

0
135

miniatureLes pays membres de l’Union Africaine ont célébré, le samedi 10 août 2013, la «Journée Africaine de la Décentralisation». La République Démocratique du Congo s’est pliée à la tradition pour la toute première fois en intégrant le thème de circonstance, à savoir « Journée Africaine de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local » dans son programme.

Pour ce faire, elle a choisi le sous- thème « Participation publique et citoyenne à la planification et budgétisation du développement local ». En effet, pour commémorer cette journée importante en RDC au moment où le pays est en plein processus de la décentralisation, Richard Muyej Mangeza, ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières, a adressé un message à la population congolaise en particulier et aux pays membres de l’Union Africaine en général. Outre ce message, un forum télévisé  a été organisé sur le sous-thème retenu pour ladite journée avec la participation des membres de la Cellule Technique d’ Appui à la Décentralisation et ceux de la Société Civile.

Dans sa communication, le ministre a donné la quintessence du processus de décentralisation en  République Démocratique  du Congo. Rappelons que le processus de décentralisation vise en premier lieu le transfert des pouvoirs, des compétences, des responsabilités, des ressources et des charges de l’Etat aux provinces et aux Entités Territoriales Décentralisées. Cela est fait dans le but de promouvoir le développement local et la participation citoyenne, c’est-à-dire la participation de la population à la gestion du pays.  Ce principe repose sur la gestion participative. Il fait appel à la mise en place des mécanismes de gestion qui assurent la transparence dans la gestion locale et la redevabilité des autorités locales devant le corps électoral et le dynamisme du mouvement municipal.

Les mécanismes de gestion participative qu’exige la décentralisation impliquent la mise en place progressive et généralisée des conseils locaux de développement dans les groupements et quartiers. Il convient de signaler qu’en ce moment, une expérience est déjà vécue au sujet de la participation citoyenne à la planification et à la budgétisation du développement  dans quelques secteurs et communes des provinces du Nord-Kivu, Equateur, Sud-Kivu et Maniema.

Historique

Il sied de noter que la Journée africaine de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local a été instaurée par l’Union Africaine lors du 18ième Sommet  qui s’était tenu du 22 au 27 janvier 2012 à Addis-Abeba.  Quant au processus de décentralisation en RDC, c’est en date du 18 février 2006, lors de la promulgation de la Constitution actuelle, que le pays s’était engagé dans la voie de la décentralisation, en adoptant le principe du découpage territorial. Et, les principes à suivre à ce sujet ont été dégagés lors du Forum national sur la décentralisation organisé en octobre 2007. Cependant, la mise en application effective de ces principes directeurs du cadre stratégique de mise en œuvre de la décentralisation  était adoptée le 11 juin 2009

Dorcas NSOMUE

LEAVE A REPLY

*