Jean-Pierre Bemba investi candidat à la présidentielle

2
143

Le leader naturel du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Jean-Pierre Bemba Gombo, a été investi par le Conseil des Représentants réunis en congrès, candidat à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018.

Par la même occasion, il est reconduit Président national du parti
pour un mandat de 5 ans.
Le message de Bemba par téléphone en direct de la Belgique a rassuré
ses cadres, militants, sympathisants sur son arrivée imminente à
Kinshasa.
La Secrétaire général, Eve Bazaiba, a indiqué que le retour de «
Chairman » va coïncider avec les 20 ans du MLC au mois de septembre
prochain.
Les rideaux du 3ème Conseil des Représentants du MLC au Centre
Catholique Nganda de Kintambo sont tombés le vendredi 13 juillet 2018
dans une ambiance de confiance après la diffusion en direct du message
de Jean-Pierre Bemba. En substance, il a salué tous les participants,
particulièrement les cadres et militants qui ne cessent de lui faire
confiance en croyant à son projet de société de libérer le Congo. Dans
la foulée, il a promis de revenir bientôt à Kinshasa rencontrer les
siens afin de participer aux élections du 23 décembre prochain.
Eve Bazaiba a rappelé à l’assistance que les travaux étaient axés
principalement sur le processus électoral en cours qui occupe la « Une
» de l’actualité politique RD-Congolaise.
Elle a indiqué que les cinq commissions constituées, à savoir la
commission politique, juridique, de discipline, d’Intégration,
d’évaluation et du processus électorale ont abattu un travail de
titan. Consciente des enjeux politiques de l’heure, elle a souligné
toutes les résolutions leur serviront de boussole. Mettant cadres et
membres du MLC devant leurs responsabilités, elle leur a rappelé que
la grandeur du MLC se mesurera par rapport aux résultats des scrutins.
Soucieuse de redynamiser le parti, elle a révélé les quelques faibles
enregistrées aux élections de 2006 et 2011 pour une correction
intégrale aux scrutins en vue. Il s’agit de la sélection des témoins,
du choix des suppléants, de l’encadrement des candidats.  Le
bannissement du clientélisme, l’antagonisme dans le choix des
candidats et le monnayage de candidatures  n’étaient pas en reste.
Cela sous-entend que le choix des candidats MLC pour lesdites
élections sous le règne  d’Eve Bazaiba en tant que SG se démarquera de
celui de ses prédécesseurs. Scrutant déjà le programme du Gouvernement
de son parti qui sera présenté comme feuille de route, la composante
«femme» ainsi que «la jeunesse» occuperont une place de choix,
a-t-elle martelé. « Je voudrais en guise de recommandation
personnelle,  que les participants puissent s’approprier les présentes
résolutions, se constituant en véritables ambassadeurs de nos bases.
Chacun à son tour dans son fief d’action devra en priorité véhiculer
les présentes résolutions », a-t-elle conseillé.
Comme Jean-Bemba qui a tendu la main à Moise Katumbi, Félix
Tshisekedi, Adolphe Muzitu, Vital Kamerhe, Jean-Claude Mvuemba…, la
Secrétaire générale s’est donné la mission de poursuivre le
recrutement des nouveaux membres et à la mobilisation générale des
masses par rapport aux défis politiques à relever. Ainsi, le 3ème
congrès du Mouvement de Libération du Congo, organisé du 12 au 13
juillet 2018 a vécu.

Jr Ekofo

2 COMMENTS

Comments are closed.