Jean-Pierre Bemba annonce le Congrès du MLC

0
35

Lettre Ouverte du Sénateur Jean Pierre BEMBA GOMBO aux Députés,
Sénateurs et hauts cadres du Mouvement de Libération du Congo (MLC)
Chers compagnons de lutte,

L’année 2011 est un tournant essentiel dans la lutte qu’ensemble nous avons entamée il y a maintenant douze ans .A l’approche de cette échéance fatidique, il est de mon devoir de m’adresser à vous afin de dissiper toutes les inquiétudes qui me sont relayées quotidiennement. Certains parmi nous sont victimes du doute et semblent par leurs agissements vouloir semer un vent de panique dans les coeurs et les esprits de nos militants .A cette vision défaitiste, qui relève d’une volonté insidieuse et peut-être même pernicieuse d’anéantir notre capacité de résistance, j’appelle solennellement à la résistance de tous les cadres, militants et sympathisants du MLC qui ont bien compris le sens de notre lutte.

Lorsqu’en 1998, j’entreprenais de m’engager dans le combat pour l’émergence d’un Congo nouveau, j’étais convaincu de la justesse de cette cause et de la responsabilité qui était la nôtre en tant que fils de ce pays .Aujourd’hui encore cette conviction et cette combativité sont intactes. Ma comparution devant la Cour Pénale Internationale en tant que Président National du MLC, est une épreuve que m’impose l’adversité en votre nom à tous et surtout au nom du peuple congolais pour qui nous luttons; cela n’a en rien ébranlé ma détermination et ma disponibilité à servir mon pays.

Gardons espoir et résistons face aux manipulations de nos adversaires qui voudraient nous affaiblir pour mieux avilir notre peuple.
Gardons espoir et résistons face aux chants des sirènes qui enivrent mais jamais n’ouvre la porte à la félicité.
Gardons espoir et résistons face aux pressions consuméristes qui voudraient par des réflexions soit disant bien pensantes travestir les sens de notre lutte, qui est un combat pour des raisons de vivre et non un combat pour des moyens de vivre.
Gardons espoir et résistons car nous sommes le phare allumé qui éclaire de sa lumière sublime le grand peuple congolais avide de vérité et de sens.
Gardons espoir et résistons car notre génération est la génération charnière qui doit permettre à notre pays d’amorcer sa renaissance.
Gardons espoir et résistons car tous unis nous restons définitivement maîtres de notre destin et la fatalité n’aura plus prise sur nous.
Gardons espoir et résistons car la conquête de notre avenir est un devoir et une responsabilité.

Dans cet appel à la résistance que je formule à votre endroit, et à celui du peuple congolais, il est certain qu’une bonne organisation s’impose afin que dans les actes, la singularité et la pertinence de notre lutte soient mises en lumière.

A l’approche des élections qui sont le terrain d’expression démocratique par excellence, il est donc important que le MLC se mette en ordre de bataille.
Voilà pourquoi, je demande au Secrétariat Général, une fois les préalables que sont le vote de la loi électorale et la publication du calendrier électoral, remplis, que soit mis en place un comité préparatoire du Congrès du MLC et un comité de préparation des candidatures des membres du MLC, qui devront se présenter de manière exhaustive à tous les niveaux et dans toutes les circonscriptions électorales

Toutefois, afin de répondre aux urgences liées à la nécessité de la redynamisation des activités de notre parti dans l’ensemble du territoire National et particulièrement, la partie Est de notre pays, je demande au Secrétariat Général de créer une troisième commission qui elle aura pour mission avec l’appui des élus de cette partie du territoire de travailler pour une visibilité et une mobilisation des masses en faveur de notre cause.

Enfin, je voudrais vous exhorter tous à l’unité et au sens de l’intérêt général car seule cette approche nous garantit la victoire aux prochaines élections .Soyez par ailleurs rassuré quant à ma ferme détermination à oeuvrer pour qu’ensemble nous abordions ces élections dans les meilleures conditions afin de nous assurer une victoire déjà acquise car j’ai la conviction que notre peuple a bien compris aujourd’hui plus qu’hier peut-être, la nécessité d’opérer un changement sans ambiguïté dans la gestion de l’Etat.

Avec Dieu Nous vaincrons

Fait à La Haye le 13 Avril 2011
Jean-Pierre Bemba Gombo
Président National du Mouvement de Libération du Congo

LEAVE A REPLY

*