Jean Lucien Busa vient de mettre l’Equateur dans sa poche

1
206

jean lucien busaDurant son séjour équatorien  d’une semaine dans les territoires du Sud-Ubangi, du 25 au 31 janvier, l’élu de Budjala  a eu droit à un accueil  délirant des Bana Ekanga tout au long de son périple.

Ses pourfendeurs qui avaient prédit sa mort politique après son éviction du Mouvement de Libération du Congo peuvent désenchanger.

Dans sa communion avec les équatoriens et équatoriennes, Busa a gagné son test de popularité en présentant  l’ambitieux projet de société de son nouveau parti, Courant Démocratique et Rénovateur (CDR), né au lendemain de sa rupture avec l’ex seigneur de guerre de Gemena , Jean- Pierre Bemba qui continue à croupir dans sa cellule de la Haye.

Il a installé dans l’ensemble du territoire du Sud-Ubangi, les différentes fédérations de son parti qui n’a pas attendu des cheveux blancs pour recevoir une adhésion massive du peuple de l’Equateur.

Dans son message, Jean Lucien Busa a fait savoir que son parti milite pour une alternative crédible en 2016 en vue  d’instaurer une gouvernance capable de renverser le paradoxe d’une République Démocratique du Congo scandaleusement riche mais habité par une population extrêmement pauvre.

Ce député de l’opposition qui ne manque de faire mouche dans ses interventions dans le débat sur les projets de budget et les programmes  du gouvernement à l’Assemblée nationale, est convaincu que l’amélioration des conditions de vie des congolais en général et des Equatoriens en particulier passe inéluctablement par la distribution équitables des richesses nationales, qui profitent actuellement à une caste au pouvoir.

Busa qui refuse de sombrer dans un Congo pessimiste, croit à  un Congo meilleur qui sera rendu possible par un nouveau leadership, fort et exemplaire.

            Durant son pèlerinage, il a pu palper du doigt les dures réalités quotidiennes vécues par ses compatriotes de l’Equateur.

            Busa a fait le triste constat d’une province abandonnée à son triste sort et coupée de la Révolution de la Modernité en plein 21eme siècle.

Face à la misère de sa population condamnée dans une situation infrahumaine, ce fils du terroir a eu des larmes aux yeux pour appeler ceux qui détiennent l’imperium à ouvrer pour le bien-être de la population.

ERIC WEMBA   

1 COMMENT

  1. Éric wemba,vous êtes partisan du parti de jean Lucien busa.? Vos écrits frisent le fanatisme à son égard et de la pure haine a l’égard de Jp Bemba Gombo…manque de déontologie,quand ça vous tient…

LEAVE A REPLY

*