Jean Bosco Puna privé de son salaire

0
37

«Cela fait plus de deux ans que je ne suis pas payé. Mon salaire est bloqué, a dit Jean Bosco Phuna, le secrétaire général du Syndicat des enseignants des écoles catholiques (Synecat), le samedi 5 septembre 2010 lors d’une émission en direct de la chaîne de télévision Numerica.

            Suspendu par l’abbé Biko, alors coordonnateur des écoles conventionnées catholiques de Kinshasa, et réhabilité par Mgr Laurent Monsengwo Pasinya, dès qu’il avait été nommé à la tête de l’archevêché de Kinshasa, le syndicaliste Jean Bosco Puna n’était pas au bout de ses peines.

            Il suffit de chercher à savoir comment sans rémunération, ce syndicaliste arrive à vivre dan cette ville chaudière de Kinshasa pour avoir la chair de poule. Il a promis de continuer sa lutte, de ne pas baisser les bras contre vents et marées.

            Pour un changement radical de l’éducation des enfants en Rd Congo, Jean Bosco Puna a invité les parents à soutenir les syndicats en refusant de payer les frais de motivation des enseignants. Si les parents le soutiennent, le gouvernement serait bloqué et chercherait à assurer vraiment la gratuité de l’enseignement à l’école primaire.                           JRB

LEAVE A REPLY

*