Ituri : Ramazani Shadary promet des renforts militaires et l’assistance humanitaire

0
96
Ramazani Shadari de la majorité présidentielle, lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 15/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Ramazani Shadari de la majorité présidentielle, lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 15/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Intérieures et sécurité, Ramazani Shadary est arrivé hier à Djugu, une localité située dans la Province de l’Ituri. Il a été dépêché expressément par le chef de l’Etat pour exprimer la solidarité du gouvernement central
aux populations victimes des massacres perpétrés au début du mois de février par des groupes non identifiés et qui opèrent comme des terroristes. Car, ils utilisent simultanément des armes blanches et de guerre, portent des bandeaux rouges sur les visages, s’adonnent à des
décapitations des hommes, femmes, enfants et des éléments des forces
de sécurité, pillent et détruisent méchamment des villages. Ces
groupes occupent des villages et localités situés le long du lac
Albert, ont indiqué des témoins oculaires et d’autres rescapés de ces
massacres odieux.
Lors de son adresse aux populations locales, le Vice-Premier Ministre
a insisté sur la paix, rien que la paix et la cohésion
intercommunautaire. Il a promis tout d’abord l’arrivée bientôt des
équipes chargées de distribuer l’assistance humanitaire.  Des renforts
militaires et sécuritaires seront déployés sur toute l’étendue de
cette province martyre.
Comme partout où il est passé pour animer les ateliers de formation
des autorités décentralisées, à savoir les administrateurs des
territoires et les Maires des villes, des rencontres ont eu lieu entre
l’envoyé spécial du gouvernement central et des délégations des
différentes forces sociopolitiques, notamment les communautés locales,
la presse, les représentants de la société civile et des partis
politiques. Les échanges ont tourné autour des questions relatives à
la sensibilisation des populations aux vertus de la paix et de la
cohabitation pacifique entre les communautés locales condamnées à
vivre ensemble sur la terre de leurs ancêtres. Des recommandations ont
été présentées et remises à l’envoyé spécial du chef de l’Etat pour un
examen minutieux au niveau du gouvernement central, a-t-on entendu.
On rappelle qu’avant-hier à Bunia, le Vice-Premier Ministre est
revenu sur le chapitre qui intéresse la Nation. A savoir
l’organisation et la tenue des élections. Sans mettre des gants, il a
déclaré tout de go que ceux qui pensent le contraire ne sont que des
manipulateurs. Les congolais doivent se préparer pour prendre part à
ces échéances. Ceux qui propagent ces bruits fallacieux et mensongers
n’auront qu’à s’en prendre à eux-mêmes. Il s’agit tout simplement
d’une manipulation pour discréditer les anciens élus. Ramazani Shadary
a indiqué que tous les délégués des forces vives de la nation qui ont
été reçus n’avaient qu’un seul discours, à savoir la paix et la
cohabitation pacifique entre les différentes communautés locales. Le
gouvernement s’est engagé à rétablir par tous les moyens, l’ordre
public et  l’autorité de l’Etat, la paix et la cohabitation entre les
communautés locales. Les services de sécurité y travaillent
sérieusement pour dénicher la main noire et les tireurs des ficelles
tapis dans l’ombre et qui seront déférés devant les cours et tribunaux
pour subir la rigueur de la loi. Il a ainsi invité la presse à ne pas
relayer ces rumeurs et autres faux bruits répandus sur les réseaux
sociaux par des ennemis de la paix et de la cohabitation
intercommunautaire.
Le ministre des Affaires Humanitaires va arriver bientôt dans la
province de l’Ituri, a signalé le Vice-Premier Ministre Emmanuel
Ramazani Shadary, avec comme mission principale d’évaluer la situation
des populations déplacées.

Castro