INSS : de nouveaux véhicules pour les centres de gestion

0
32

inssL’Institut National de Sécurité Sociale (INSS) a renforcé son charroi automobile afin d’améliorer les conditions de travail de son administration. La cérémonie de remise de ces engins aux responsables des centres de gestion a eu lieu hier lundi 17 mars 2014 à son siège de la commune de la Gombe.

Ce lot est constitué de 56 véhicules pimpant neuf et achetés sur fonds propres, dont 12 jeeps de type missionnaire destinées essentiellement à certains centres de gestion de l’intérieur de pays; 29 pick-up pour quelques directions centrales, les bureaux de district et certaines antennes ; 8 minibus dont 2 seront utilisés comme corbillards et 2 ambulances ; 1 camion-benne affecté à la direction de la gestion immobilière ; 2 camionnettes pour la direction de la gestion. immobilière et la direction des services généraux ; 4 jeeps Prado de fonction destinée aux membres du conseil d’administration et de la direction générale.

Dans son allocution, Agnès Mwad, Katang directeur général ad intérim, a souligné que cette nouvelle acquisition est le fruit d’une longue plaidoirie adressée à son ministre de tutelle, Bahati Lukwebo.

Par ailleurs, a-t-elle ajouté, le 1er ministre, malgré les mesures conservatoires, a pu accepter de s’impliquer pour la matérialisation de ce projet. Car, le diagnostic établi lors des différentes sessions d’évaluation avait démontré que les Centres de gestion souffraient d’un déficit aigu des moyens logistiques. Et, les véhicules que possède cette institution étaient insuffisants pour la réalisation de leurs tâches.

L’objectif visé par cette dotation est de maximiser les recettes et de favoriser plus de proximité avec les pensionnés et les travailleurs affiliés.

Le déficit de mobilité est une «situation qui pesait négativement non seulement sur l’image de l’INSS mais aussi sur les conditions de travail de ces centres de gestion, qui sont pourtant engagés constamment à relever les défis auxquels nous sommes confrontés dans les domaines de la couverture sociale, le recouvrement des cotisations et la prise en charge des bénéficiaires du régime général. Les quelques véhicules qui composent le parc automobile de l’INSS datent, pour la plupart, de l’année 2006. Ils sont amortis et tombent régulièrement en panne», a martelé la DG a.i., Agnès Mwad.

Cette nouvelle acquisition des véhicules s’inscrit essentiellement dans le cadre du renforcement des moyens  de production en vue d’atteindre les objectifs assignés à l’INSS par le gouvernement, au travers l’autorité de tutelle.

 Nouvelles recettes garanties

S’adressant aux agents et cadres de l’Inss à cette occasion, Modeste Bahati Lukwebo, ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, a loué les efforts consentis par la direction générale ainsi que ses différents services pour réussir pareil investissement.

            Pour lui, cette nouvelle acquisition est une bonne raison pour que l’INSS puisse réaliser les recettes telles que consignées dans le contrat de performance. Il a recommandé aux responsables des centres gestion de faire bon usage de ces « outils » de production.

            En Outre, il a indiqué que l’achèvement du processus d’informatisation et les objectifs budgétaires de l’INSS seront atteints. Le déploiement de ces véhicules sur terrain est une raison de plus pour augmenter les recettes lors des recouvrements d’une part et faciliter les paiements des prestations sociales aux pensionnés d’autre part.

Dorcas NSOMUE 

LEAVE A REPLY

*