Infrastructures : RDC et Corée du Sud signent un contrat de partenariat

0
155

joseph_kabila_lee_myung_bak_congo_kinshasa Le modèle de la Corée du Sud, qui compte parmi les pays émergents, constitue un exemple à suivre pour la RDC, aujourd’hui encore un véritable chantier, plus de 50 après la colonisation, comme l’a souligné le Vice-premier ministre, Daniel Mukoko Samba. Autant la Corée du Sud dont l’expertise en matière de construction est éprouvée à travers le monde, grâce au génie national, autant la RDC devrait elle aussi, a-t-il ajouté, se construire sur base du génie congolais.

Pour le Vice-premier ministre, il s’agit pour la RDC, engagée dans la révolution de la modernité, de tirer profit de l’expérience sud-coréenne et de toutes les leçons possibles qui s’y dégagent pour pouvoir créer de l’emploi. De l’emploi surtout pour les jeunes.

Pour sa part, le ministre des ITPRUH, la signature de ce protocole d’accord marque le démarrage de ce projet qui va être exécuté en quatre phases et dont la première qui consiste à élaborer un plan directeur pour la relance de l’industrie de construction nationale va coûter 500.000 USD.  Mais auparavant, les deux parties vont procéder à quelques aménagements, afin de mettre en place les équipes qui doivent y travailler. Ce sera donc, a précisé Fridolin Kasweshi, dans les deux ou trois mois qui suivront la signature de cet accord. Il sera question dans un premier temps, d’établir un système de base et une direction stratégique à travers l’établissement du Plan Directeur (Master Plan).

Le ministre des ITPR s’est ainsi félicité que le gouvernement ait été convaincu par l’expérience sud-coréenne, un modèle qui devra permettre à la RDC de relancer son industrie de construction nationale. « Dans le cadre de la recherche des stratégies pour la promotion de notre industrie de construction, nous avons signé un protocole d’accord avec la KDS, un institut coréen qui, de par son expérience dans ce domaine, a pu nous convaincre pour que nous expérimentions ces échanges fructueux en vue de voir dans quelle mesure nous aussi, pouvons relever notre industrie de construction nationale ». C’est le lieu pour Fridolin Kasweshi, de rappeler quelques points communs entre la Corée du Sud et la RDC. « Comme vous le savez, la Corée du Sud est un pays qui, il y a encore peu, (vers les années 60), était confronté aux difficultés de tous ordres (conflits, problèmes de survie de la population), mais qui a fait de grands pas et qui, parmi les pays émergents, est un modèle qui peut être utilisé, peut être pas totalement, mais en partie ».

Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*