Hausse d’un prix du ciment : les «Cimentiers» parlent de pure spéculation

0
86

Depuis quelque temps, il s’observe sur les marchés de la capitale Kinshasa une augmentation de prix du ciment. Il est passé de 12.500 ou 13.000 Francs congolais le sac de 50 Kg, à 16.500 ou 17.000 Fc. Les raisons de ce changement d’étiquettes restent incomprises des consommateurs.

C’est pourquoi, le ministre d’Etat à l’Economie nationale, Joseph Kapika, a convoqué dans son cabinet de travail, le vendredi 8 février, les membres du Comité professionnel des cimentiers, autrement dit les opérateurs économiques membres de la FEC (Fédération des Entreprises du Congo) qui œuvrent dans la commercialisation du ciment.

            Au sortir de l’entretien avec le ministre de l’Economie, le président du Comité professionnel des cimentiers a fait savoir qu’il s’agit-là d’une simple spéculation qui serait, d’après lui, àliée aux turbulences de la période postélectorale. En passant, il a fait constater que déjà le prix commence à baisser. Ce, avant de lancer un appel au calme en direction des consommateurs, soulignant au passage que le gouvernement et la corporation des cimentiers travaillent la main dans la main en vue de trouver un compromis allant dans le sens de  l’intérêt de la population.

            Pour sa part, le ministre de l’Economie a donné des orientations précises aux cimentiers sur la démarche à entreprendre pour éviter pareille situation à l’avenir. Car, a-t-il indiqué, le gouvernement travaille dans la perspective d’arriver à faire baisser les prix de certains produits de consommation courante en vue de lutter contre la pauvreté.

Dom

  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •