Guichet unique : la DGDA a remis des matériels informatiques à la SCTP

0
69

En vue de garantir la facilitation du commerce, notamment à travers la simplification des procédures de dédouanement des marchandises et la réduction des délais y relatifs, la Haute Direction de la DGDA (Direction générale des douanes et accises) vient de remettre des matériels informatiques à la Société Commerciale des Transports et des Ports (SCTP).

La cérémonie de remise officielle desdits matériels a eu lieu le vendredi 20 juin 2014 dans la salle des réunions de la Direction générale de la Dgda, sise au septième niveau du bâtiment qui abrite le siège national de cette régie financière. La douane nationale était représentée par son numéro un, en l’occurrence le Directeur Général Deo Rugwiza Magera. Idem du côté de la SCTP, ex-Onatra, qui était aussi représentée par son Administrateur Directeur Général Tito Umba di Malanda.

Trois moments forts ont marqué l’événement, à savoir : le mot de circonstance du Directeur Général des douanes et accises, celui de l’Administrateur Directeur Général de la Société commerciale des transports et des ports, ainsi que la remise proprement dite des matériels informatiques précédée par des explications techniques quant à leur utilisation.

Dans son mot, le Directeur général des douanes et accises a commencé par rappeler que c’est pour la deuxième fois que les deux gestionnaires des structures étatiques se retrouvent en l’espace de seize mois.

La première rencontre avait eu lieu en date du 15 février 2013, dans le même cadre à savoir : la salle des réunions de la Direction générale des douanes et accises. C’était pour signer un protocole d’accord de collaboration entre la DGDA et la SCTP.

Et la seconde rencontre est intervenue le vendredi 20 juin 2014, soit 16 mois après la première. Cette fois-ci, c’était pour remettre à la SCTP des matériels informatiques dans le cadre d’exécution de l’article 5 du protocole d’accord signé entre les deux parties.

« Le vendredi 15 février 2013, nous nous sommes retrouvés dans cette salle de réunions pour signer un protocole d’accord de collaboration entre la Direction Générale des Douanes et Accises et la Société Commerciale des Transports et des Ports.

Aujourd’hui, vendredi 20 juin 2014, soit 16 mois après, nous voici de nouveau réunis dans la même salle, mais cette fois-ci pour concrétiser l’une des dispositions de notre Protocole d’accord qui, en son article 5 stipule : la DGDA s’engage à permettre à la SCTP de se connecter au système informatique du Guichet Unique et à lui donner l’accès pour la consultation et l’impression des états qui lui sont nécessaires pour la vérification des statistiques produites par elle », a-t-il déclaré en guise d’explication pour aider à comprendre le sens du geste généreux que sa régie venait de faire à l’endroit d’une entreprise publique du Portefeuille de l’Etat.

Puis, Deo Rugwiza a fait savoir que les matériels informatiques qu’il allait remettre à la SCTP, c’est pour renforcer ses capacités opérationnelles et lui permettre l’accès au Guichet unique de la DGDA/Matadi.

Lesdits matériels comprennent : 2 serveurs DL580 G7, 2 routeurs CISCO, 2 ordinateurs HP 3500, 1 interbase XE3 server & 25 user licence, 1 logiciel oracle data base.

« Au nom de la communauté douanière, je vous remets ce matériel afin qu’il puisse servir la SCTP dans la simplification des opérations au port de Matadi, notamment pour la connexion et la transmission des données vers le système informatique douanier, Sydonia Wolrd », a déclaré le Directeur général de la douane en s’adressant à l’Administrateur directeur général de la SCTP.  Avant d’émettre le vœu de voir naître, à l’issue de la cérémonie, une nouvelle ère de bonne et fructueuse collaboration entre l’autorité portuaire qu’est la SCTP et l’autorité douanière qu’est la DGDA, dans l’intérêt supérieur de la République Démocratique du Congo.

A son tour, le numéro un de la Société commerciale des transports et des ports a d’abord exprimé toute sa gratitude envers la DGDA pour le geste posé, lequel va permettre à son entreprise de bien tenir la gestion des ports, et également celle du Guichet unique.

Pour l’ADG Tito Umba, le renouvellement des matériels n’est plus l’apanage des bailleurs de fonds extérieurs comme c’était le cas dans le passé. Mais, le gouvernement prend désormais ses responsabilités.

Pour terminer, il a rassuré le donateur que les matériels reçus seront utilisés en bon père de famille.

Le troisième moment fort a été celui des explications techniques que le Directeur en charge de la logistique/DGDA a fournies aux techniciens de la SCTP. Avant que les deux dirigeants ne procèdent à la cérémonie de paraphe des documents, suivi de leur document sous les applaudissements de leurs entourages respectifs.

Dom

LEAVE A REPLY

*