Guerre de l’Est : les députés du Nord-Kivu en «conclave»

0
15
L’aggravation de la situation sécuritaire au Nord Kivu n’a pas laissé indifférents les députés de  ce coin du pays qui ont décidé de se retrouver entre eux pour mieux  cerner les contours de cette  agression.
Les élus du Nord-Kivu se sont  donc réunis pour la première fois le vendredi 6 juillet 2012 peu après la plénière de ce jour-là. Cette réunion a pris fin aux environs de 19 heures, a-t-on appris auprès des proches des ces parlementaires. Une autre réunion s’est tenue le lendemain au Centre de Rééducation pour  Handicapés Physiques (CRHP), plus précisément  à la salle polyvalente  Frère Henri Carolus. Ces échanges ont présidés par Khonde  Vila ki Kanda. 
Un heureux concours des circonstances a fait que le Phare se retrouve  au CRHP le samedi 7 juillet 2012  peu après le début de la réunion, c’est-à-dire vers 14 h30. L’occasion faisant le larron, nous en avons profité pour nous intéresser aux échanges.
L’air grave, le regard pensif, les « retardataires » ont rejoint  leurs collègues dans la salle, précédant de quelques minutes le speaker de l’Assemblée Nationale qui  est arrivé au CRHP aux environs de 15 heures. Il est ressorti de la salle Frère Henri Carolus  un quart d’heures plus tard.
Les quelques députés abordés par le Phare pour éclairer notre lanterne sur l’ordre du jour de la réunion de samedi ont opté pour la langue de bois. D’autres nous ont renvoyé auprès de l’honorable Khonde, ajoutant   simplement que le président de l’Assemblée Nationale a le droit de venir là où ses collègues députés se réunissent.
 
C’est à la tombée de la nuit que les hôtes du CRHP ont quitté les lieux.
«Nous sommes venus  ici pour parler uniquement de la guerre qui sévit à l’Est du pays. Nous cherchons des voies et moyens pour faire cesser la guerre au Nord-Kivu. Le troisième round des discussions aura lieu le mardi 10 juillet 2012. Le président de l’Assemblée Nationale est venu nous encourager » a lâché l’honorable Khonde Vila ki Kanda.
Il était temps pour les élus du Nord-Kivu, toutes tendances confondues, de se  retrouver autour pour débattre  sans tabou du drame qui se déroule à l’Est du pays.
On croit savoir que ce « conclave » pourrait prendre fin cette semaine  et  déboucher sur des propositions claires et courageuses.
La présence du speaker de l’Assemblée Nationale au CRHP est également une bonne chose. En apportant  sa caution morale à ses collègues qui se réunissent en informel, il est clair que le huis clos décrété dernièrement au Palais du Peuple sur ce dossier était inopportun.
 
        Jean Pierre Nkutu

LEAVE A REPLY

*