La gratitude du «Rassemblement» à Dieu pour la santé de Tshisekedi

0
200

tshisekediA l’initiative du « Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement », une messe d’action de grâce a été organisée le vendredi 9 septembre 2016 à la Cathédrale Notre Dame du Congo pour remercier le Seigneur d’avoir accordé à Etienne Tshisekedi, président national de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) et président du Comité des sages du Rassemblement, la guérison face à la maladie qui le dérangeait depuis en 2014.

L’officiant de la messe a tenu à rappeler en préambule le motif de la célébration du jour. Il s’agit, a-t-il indiqué, « de rendre grâce au Seigneur notre Dieu pour avoir exhaussé nos prières en accordant le rétablissement à son serviteur Etienne Tshisekedi ».

            C’est à cette occasion que le grand public venu assister à la messe a suivi, par la bouche, le récit des ennuis de santé qu’avait connus le président de l’UDPS Etienne Tshisekedi en 2014. Lesquels l’avaient obligé de quitter le pays en août 2014 pour recevoir des soins appropriés à l’étranger.

            Après des soins sans succès lui administrés dans l’une des formations médicales de Kinshasa, Etienne Tshisekedi wa Mulumba était évacué à bord d’un avion médicalisé en Belgique grâce à une initiative venue de Bruxelles, a rappelé le prédicateur qui a déclaré avoir été lui-même témoin de l’événement.

            Arrivé et immédiatement pris en charge dans un hôpital à Bruxelles, la célérité avec laquelle le patient avait recouvré sa santé, avait étonné tout le monde en commençant par son médecin traitant. Voilà pourquoi le prêtre a noté cette nécessité de remercier le Très Haut pour son appui, et aussi tous ceux et toutes celles ayant contribué d’une manière ou d’une autre au rétablissement d’Etienne Tshisekedi.

 La leçon de Salomon

L’évangile du jour était basé sur la prière ou mieux la demande que faisait le roi Salomon à Dieu en vue de l’accomplissement de ses promesses. De même, en accordant le rétablissement à son serviteur Etienne Tshisekedi, Dieu lui donne la possibilité de matérialiser les ambitions qu’il a pour son pays, la République Démocratique du Congo.

Il faut signaler qu’Etienne Tshisekedi était lui-même présent à cet office religieux célébré en son honneur, en compagnie de son épouse Maman Marthe Kusala. Plusieurs cadres et chefs des partis et associations membres du Rassemblement ont participé à la messe. C’était également l’occasion pour Christopher Ngoy, fraichement libéré de la prison, de faire sa première apparition publique.

            Invité à dire un mot, à la fin du prêche, le Secrétaire général de l’UDPS, Jean Marc Kabund a adressé ses remerciements, au nom du président national de son parti, à Monseigneur l’officiant, à l’Archevêque de Kinshasa, le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, ainsi qu’à tous ses collègues compagnons de lutte du Rassemblement et à tous les fidèles ayant participé à la messe.

            Le tout s’est déroulé dans le calme, sans incidents. Et le cortège du président national de l’UDPS a regagné sa résidence de Limete.

Dom