Grâce au partenariat avec FEI, Pax Infos et Infobacongo : le site internet de l’Omec réactivé

0
39

Mis en veilleuse pendant plus d’une année à la suite des problèmes d’ordre technique, le site internet de l’Omec (Observatoire des Médias Congolais) a été officiellement réactivé hier lundi 04 novembre 2013, sous un nouveau look. Pour le consulter, il suffit de cliquer sur www.omecrdc.net. L’événement a coïncidé avec la fin de la session de formation de ses Secrétaires techniques et observateurs dans l’administration et la gestion dudit site, organisée du mardi 29 octobre au lundi 04 novembre au Centre Bondeko.

A cette occasion, Raoul Biletshi, parlant au nom de «Pax Info», qui est le bureau de coordination de Syfia Grands Lacs à Kinshasa, a fait savoir que le personnel formé est chargé d’accompagner l’Omec dans son nouvel environnement web. Il a qualifié de vivant, attractif et interactif le nouveau site internet, dont la page d’accueil affiche déjà les communiqués, rapports de monitoring, rapports d’ateliers, ouvrages… déjà publiés par l’Omec.

Raoul Biletshi a indiqué que le lancement officiel de ce site web s’inscrit dans le cadre du projet d’appui institutionnel de l’Omec par FEI (France Expertise Internationale), qui représente le Programme Interbailleurs des Médias pour la Démocratie et la Transparence en République Démocratique du Congo (PMDT). L’objectif visé est la consolidation du monitoring des médias au pays.

         Porte-parole des participants, Mme Bibiche Bakaji a adressé les remerciements de ceux-ci aux bailleurs ainsi qu’à la formatrice Marie-Louise Poba d’Infobacongo et aux responsables de Pax Infos pour le renforcement de leurs capacités en monitoring électronique. Elle a pris, au nom du groupe, l’engagement de ne pas décevoir les espoirs placés en eux par la hiérarchie de l’Omec.

         Intervenant en dernier lieu, Polydor Muboyayi Mubanga, président de l’Observatoire des Médias Congolais, s’est réjoui de la « révolution » du monitoring de sa structure, qui a pris une nouvelle dimension en devenant électronique. A son tour, il a salué le concours financier de PMDT et technique de Pax Infos et Infobacongo. Aux Secrétaires techniques et Observateurs de l’Omec, il a demandé de tirer le maximum de profit de la formation reçue.                            Kimp

LEAVE A REPLY

*