Grâce au HCR : 361 réfugiés congolais sont rentrés au bercail

0
42

Des regugiés pris en charge par le HCR au Sud-Kivu.C’est depuis le mardi 3 septembre 2013 que des réfugiés de la République Démocratique du Congo qui avaient trouvé asile en République du Congo Brazzaville, plus précisément dans la région d’IMPFONDO ont volontairement regagné leur pays d’origine. Ces candidats au retour étaient chiffrés à 365 au départ, mais 4 n’ont pas pu effectuer le voyage vu leur état de santé jugé très précaire par les médecins du HCR qui ont préféré les laisser suivre des soins appropriés avant de regagner prochainement leur bercail.

 Parmi ces 4 personnes qui présentaient des ennuis de santé, on a repéré des cas de hernie et de grossesse à terme. Raison pour laquelle, le HCR a jugé bon de les garder encore à Impfondo en observation soient pris en charge pour des soins médicaux. Lorsque leur état sera normal, elles seront autorisées à regagner leur pays.

En effet, ces 361 compatriotes de la RDC qui avaient exprimé l’intention de retourner dans leur pays d’origine, ont été d’abord regroupés le mardi 3 septembre 2013 et embarqués dans les baleinières du HCR, puis ils ont été reçus momentanément au centre de transit de l’Agence onusienne installé à Buburu, avant de procéder à leur dispatching vers leurs destinations respectives, notamment à Dongo, Libenge, Mbandaka, Buburu,…dans la province de l’Equateur. Ils ont chacun reçu un repas avant d’être enregistré et remplir les formalités administratives et de passer aux examens médicaux. Ceux qui vivent dans les zones proches de Buburu sont retournés dans leurs foyers le même mardi.

Ce rapatriement a atteint le nombre total de 100.000 réfugiés pour 106 familles depuis que l’opération de rapatriement a commencé au mois de mai 2012, à Betu. Le rapatriement d’Impfondo est donc le deuxième pour ces compatriotes désireux de regagner la terre des ancêtres.

Par ailleurs, les candidats au retour ont bénéficié des ustensiles de ménage, des habits, ainsi que de petits fonds de commerce.

Signalons qu’en République du Congo d’en face, il reste encore quelque 20.000 réfugiés de la RDC qui ont préféré vivre comme refugiés. Ils ont estimé qu’il y a absence totale de paix et la sécurité n’est pas encore totalement revenue dans leur région, l’Equateur.

Ils sont logés aux sites de HCR situés aux alentours d’IMPFONDO.

La 100.000ème personne 

La 100.000eme personne qui a été identifiée par le HCR sur les listes de retour comme candidate refugié à rentrer chez elle s’appelle Anuarite Malanga. Elle est  âgée de 31 ans, mère de deux enfants, actuellement célibataire. Elle avait  fui son pays avec ses deux enfants, sa nièce et ses parents en Novembre 2009 après l’assassinat de son frère qui était  pêcheur. C’était  à cause des violences ethniques liées à la pêche et à l’agriculture.

Anuarite et ses parents étaient parmi les 361 réfugiés dans le convoi de retour du mardi 3 septembre, Ils ont quitté Impfondo, au Congo Brazzaville et ont atteint Buburu à l’Equateur, dans le nord de la RDC parce qu’ils ont estimé qu’on est très à l’aise chez soi.

Ambiance de retrouvaille

Une ambiance terrible de retrouvailles a régné le 3 septembre à Buburu, dans la province de l’Equateur entre les compatriotes réfugiés et la population locale. Les rapatriés ont été accueillis chaleureusement, il y a eu   des cris de joie, des accolades, et de tapes amicales entre la population et les réfugiés. Ils avaient ouvert le bal au rythme des chansons traditionnelles.

Rappel

Il  convient de rappeler que ces compatriotes avaient trouvé refuge abri dans ce pays en fuyant les affrontements qui avaient eu lieu à l’Equateur, mieux identifiés sous le phénomène de «Enyele». Il reste plus de 20.000 réfugiés en République du Congo. Ces personnes n’ont pas encore décidé quoi faire. Elles ont estimé qu’il n’y a pas encore stabilité dans leur zone habituelle.

Le HR au secours de la population de Ganganya

 L’agence pour les réfugiés et ses partenaires ont également mis en œuvre des projets de réinsertion à base communautaire dans les zones de retour, notamment la construction et la réhabilitation d’écoles, de centres de santé, un sous-ciat pour la police nationale afin de mettre fin à l’insécurité, etc.

Célébration du 100.000ème réfugié de la RDC

Le retour volontaire du 100.000ème réfugié de la RDC vivant en République du Congo a été fêté  par les autorités du département du HCR. C’était en présence des représentants du HCR Brazzaville, du secrétaire général du département de Lukoula, etc.

Après les discours prononcés par les autorités d’IMPFONDO au sujet du rapatriement des réfugiés dans leur pays d’origine, le représentant de ces émigrés a, au nom de tous les réfugies remercié le gouvernement Brazzavillois pour son accueil mais également le HCR pour son assistance humanitaire ainsi que la RDC pour son aide. Il a plaidé auprès des autorités de Likoula de continuer à assurer la sécurité  des Congolais qui sont restés en exil en République du Congo.

Muriel Kadima (Envoyée spéciale à Impfondo/Congo Brazzaville)

LEAVE A REPLY

*