Gouvernement : le G.14 juge le remaniement inopportun

2
51

gouuvernementLe remaniement annoncé dans la nuit du 7 décembre 2014 est un non évènement. En réalité c’est l’union des Kabilistes et leurs affidés. Cela a le mérite de clarifier davantage la situation entre les opportunistes et les vrais démocrates qui luttent depuis des années pour l’avènement d’une vraie société démocratique et pour un vrai pouvoir au profit du peuple. En démocratie, il n’y a pas de gouvernement de cohésion nationale, il y a plutôt un gouvernement de la majorité qui travaille pour la réalisation de son programme pour lequel il a été élu pendant une période bien déterminée par la constitution. L’opposition joue son rôle de critique et de contrôle du gouvernement en attendant qu’à son tour, elle devienne une nouvelle majorité. Ce qui a été annoncé dimanche soir ressemble plus à un gouvernement de conspiration nationale dont les objectifs essentiels sont :

  1. de rallonger le mandat de Monsieur Kabila sous le prétexte fallacieux de procéder au recensement à travers la structure créée récemment par Monsieur Kabila, sous la dénomination: «Office National d’Identification de la Population» (ONIP) à la tête de laquelle se trouve Monsieur Lumanu Mulenda Bwana Sefu, ancien mobutiste pur et dur, reconverti depuis au kabilisme ;
  2. de participer au dernier festin de cette pauvre république.

         La réaction du peuple à ce complot montre clairement qu’il n’est pas dupe! Ce remaniement ne va pas le distraire, le seul enjeu majeur du point de vue démocratique reste la tenue d’un dialogue pour la mise en place d’une CENI consensuelle qui va nous mener vers les élections libres, démocratiques et transparentes de 2016 qui est le terminus politique du kabilisme.

POUR LA MODERATION

Mwinyi Hamza Badjoko

Buassa Bu Tsumbu Baudouin

Kabamba Bwebwe Gérard

Ezulua Mazemba Richard

 

Secrétariat Permanent et Technique

Jean Ilito

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

*