Gombe : un vendeur ambulant meurt à la maison communale

0
93

Emoi et tristesse hier jeudi 22 mai 2014 à Gombe, à la maison communale sur l’avenue de la Justice, où le cadavre d’un vendeur ambulant a été livré en spectacle pendant quelques instants avant d’être vite évacué par des éléments de la police pour la morgue de l’Hôpital Général de Référence de Kinshasa. 

A en croire divers témoignages, ce vendeur ambulant, connu à Gombe pour son commerce des poissons fumés, a été arrêté vers le marché Ngbaka et le port Apollo à Gombe, par des policiers venus disperser ledit marché situé sur l’avenue des Inflammables. En un temps, deux mouvements, ce marchand a été jeté dans le véhicule de la police avec ses congénères à destination de la maison communale de la Gombe.  Jeté dans un amigo, après s’être vu ravi tout son argent estimé à 280.000 FC, ainsi que un panier des poissons, l’infortuné a commencé à présenter des signes de malaise peu après son incarcération. Puis s’en sont suivis des vomissements du sang qui ont alerté ses geôliers, lesquels ont pris soin de le libérer en catastrophe. A peine sortie, le pauvre vendeur s’est écroulé à quelques mètres de la maison communale de la Gombe, puis a rendu l’âme.  Une situation qui a provoqué une onde de choc dans ce quartier des affaires, poussant ainsi les policiers évacuer rapidement son corps vers la morgue de l’ex-Mama Yemo.  Tous les efforts déployés hier par Le Phare pour avoir la version officielle, auprès de l’autorité communale se sont avérés improductifs. Dossier à suivre.  Tshieke Bukas

LEAVE A REPLY

*