Le général Kanyama loue la bravoure du brigadier Gaston Katalay

0
142

kanyama_celestin_13_001«J’ai le devoir moral de remercier le brigadier Gaston  Katalay qui a réussi à déjouer une attaque armée au péril de sa vie. Ce policier est parvenu à neutraliser un bandit qui s’apprêtait à commettre un  forfait   dans une station d’essence  » C’est à la faveur de la parade de police qui s’est tenue hier mardi 23 septembre 2014  au stade municipal de Bandal que  Célestin Kanyama a prononcé ces mots. Une vingtaine des kulunas ( trois demoiselles comprises) qui terrorisaient les kinois et mis hors d’état de nuire, ont été présentés au public. Quelques biens volés mais récupérés étaient là aussi.

            Par ailleurs, le numéro un de la Police, ville de Kinshasa  a ajouté plus loin que ce brigadier est affecté à la station d’essence située au croisement  des avenues de l’Enseignement et Kasa-Vubu. Le malfrat neutralisé par Katalay s’est signalé par de nombreux braquages ici à Kinshasa, entre autres à la Fibank  et même à Lubumbashi. Son dossier est présentement au Parquet de Grande Instance de la Gombe.

            Et d’ajouter que sur instruction du commissaire général de   la Police Nationale Congolaise , le brave policier devrait être récompensé pour son geste héroique.

« Voilà un policier modèle.  C’est ce genre de policier dont nous avons besoin », a-t-il indiqué.

            A l’appel de son nom, le brave policier a quitté ses collègues et s’est avancé vers la tribune pour s’arrêter à quelques centimètres du général Kanyama. Un congélateur, une DVD et un écran plat en couleur avaient été placés là. Le gouverneur de la ville de Kinshasa,  a quitté la tribune où il se trouvait pour remettre ces biens à ce brigadier.  On peut aisément deviner la joie du récipiendaire qui a tout de même contenu ses sentiments.

Bien avant cela, le général Kanyama et un peu plus tard le gouverneur André Kimbuta ont passé les troupes en revue.

            L’évêque Mukuna de l’ACK et son collègue Tambu Lukoki, étaient là aussi.

            Tambu Lukoki a été le premier serviteur de Dieu à prendre la parole pour se lancer dans une sorte d’exhortation aux forces de l’ordre invitées pour la circonstance.  Cet homme de Dieu a demandé aux éléments de police de s’inspirer de l’exemple de David qui s’est confié au Seigneur peu avant d’affronter Goliath. Cette confiance en Dieu lui a permis de vaincre son adversaire.

            Pascal Mukuna s’est référé aux saintes écritures, plus précisément sur Néhémie. Il a rendu grâce à Dieu et a imploré son concours pour neutraliser   les malfrats.

            Approché par les médias, André Kimbuta a remercié les hommes en uniforme pour avoir honoré leurs engagements tout en demandant à la population de leur prêter main forte en dénonçant les malfaiteurs à la police. Il a ajouté plus loin qu’il est nécessaire d’associer les serviteurs de Dieu à ce processus d’éradiquer la criminalité à Kinshasa.

            On a également noté la présence au stade municipal de Bandal de la présence du vice gouverneur de la ville de Kinshasa Clément Bafiba, du bourgmestre de la commune de Bandal.

Jean- Pierre Nkutu

LEAVE A REPLY

*