Fosse commune de Maluku : l’UDPS exige une enquête

0
58

udps-logoL’Union pour la Démocratie et le Progrès Social a appris avec horreur la découverte macabre d’une fosse commune contenant plus de 400 de nos compatriotes à Maluku.

Indignée l’UDPS se pose plusieurs questions notamment celles-ci :

1) Pourquoi la morgue de l’Hôpital général a-t-elle attendu ce chiffre pour presser l’Hôtel de ville?
2) La Croix-Rouge a-t-elle été associée à l’opération?
3) A bord de combien de corbillards a-t-on évacué les corps? Qui ont convoyé ces corps?
4) Pourquoi ne pas avoir enterré ces compatriotes dans des cercueils et des tombes de fortune respectant ainsi leur mémoire?
5) Généralement, les cimetières ne puent pas. N’est-ce pas que cette fosse dégage des odeurs nauséabondes parce qu’elle n’était pas profonde?
6} La morgue de l’Hôpital général a-t-elle enregistré l’acceptation progressive de ces corps ainsi que leur sortie en une fois?
Afin que toute la lumière soit faite, l’UDPS, dont les membres ont été décapités, éventrés et jetés au fleuve ou dans des fosses communes pendant les élections de 2011, exige une enquête indépendante.

Fait à Kinshasa, le 06 avril 2015

Bruno Mavungu Puati
Secrétaire Général