Financement des élections : le gouvernement  fait le nécessaire

1
449
Le nouveau Premier ministre Bruno Tshibala reçu pour la première fois depuis sa nomination par le président de la République Joseph Kabila le 10 avril 2017. ©Présidence de la République.
Le nouveau Premier ministre Bruno Tshibala reçu pour la première fois depuis sa nomination par le président de la République Joseph Kabila le 10 avril 2017. ©Présidence de la République.

L’état d’avancement du processus électoral en République Démocratique du Congo était au centre de la réunion du comité de partenariat entre la Commission Électorale Nationale Indépendante, le Gouvernement et les partenaires internationaux, hier mercredi 02 août 2017 au siège de la centrale électorale.  A la sortie de cette rencontre qui s’est déroulée à huis clos, le délégué du gouvernement, Jean-François Mukuna, vice-ministre des Finances, a salué l’initiative prise par la Ceni de permettre aux différentes parties de faire l’état des lieux.

S’agissant du financement du processus électoral, il a relevé que la
volonté politique du gouvernement de soutenir la Ceni est
indiscutable. Il a rappelé que lors de son investiture au Parlement,
le Premier ministre Bruno Tshibala avait égrené, entre autres défis à
relever en urgence, celui de l’organisation des élections dans des
délais raisonnables.
Cependant, il a reconnu que la CENI est confrontée à une multitude de
contraintes aussi bien financières, sécuritaires, politiques que
techniques. Quant à la question des  financements, le vice-ministre
des Finances a souligné qu’en dépit de la situation socio-économique
difficile du pays, le gouvernement fait son possible pour mettre à la
disposition de la CENI des fonds que requièrent les différentes étapes
de révision du fichier électoral.
De son côté, Alfredo Teixeira, directeur pays a.i du Programme des
Nations-Unies pour le Développement (PNUD),  a félicité le président
de la CENI pour son souci d’échanger, avec les différents partenaires,
autour des problèmes liés au processus électoral. Il s’est réjoui du
rapport présenté par le président de cette institution d’appui à la
démocratie au sujet de l’ensemble du processus électoral, à savoir les
étapes parcourues et les phases qui restent à finaliser dans le
présent cycle électoral. Bref, les partenaires ont une idée plus ou
moins précise des avancées et faiblesses des opérations préélectorales
ainsi que des perspectives d’avenir.
Pour finir, Alfredo Teixeira a indiqué que les partenaires continuent
à ne ménager aucun effort pour faire bouger les lignes.

Le  Centre National de Traitement des données inauguré
Toujours au cours de la journée d’hier mercredi, en début
d’après-midi, Corneille Nangaa Yobeluoo, président de la CENI,
accompagné des membres de la plénière et des invités, a inauguré le
Centre National de Traitement des données (CNT). Il y a lieu de
signale que ce centre fonctionne désormais dans une salle située au
rez-de-chaussée de l’immeuble du siège de la centrale électorale.
Dorcas NSOMUE

1 COMMENT

Comments are closed.