La fin du SIDA fait débat à l’ONU

0
458

logo8_article12Marc Saba, directeur pays d’ONUSIDA en RDC, a présenté, hier mercredi 1er juin 2016 au Quartier général de la Monusco, la situation du VIH/Sida en chiffres en RD Congo,  à l’occasion de la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la fin de cette maladie devant se tenir du 8 au 10 juin 2016 à New York(Etats-Unis). « L’Objectif du millénaire pour le développement (OMD) en lien avec le VIH a été l’une des grandes satisfactions du monde de ces quinze dernières années avec plus 15,8 millions de personnes vivant avec le VIH placées sous traitement antirétroviral (ARV) fin 2015 » a-t-il appuyé.

En effet, a indiqué Marc Saba, ces résultats encourageants, associés aux progrès de la science, ont amené l’ONUSIDA à engager le monde pour l’élimination du sida à l’horizon 2030 dans le cadre des Objectifs de développement durable (ODD).  C’est dans cette optique que l’Assemblée générale de l’ONU va tenir du 8 au 10 juin 2016 une réunion de haut niveau sur le sida qui se concentrera sur l’importance d’accélérer la riposte au VIH sur les cinq années à venir afin de placer le monde sur la bonne voie de mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030.

Il convient de noter que tous les Etats membres de l’ONU participent à cette réunion à travers les Chefs d’Etat et de gouvernement, les programmes nationaux de suivi du VIH/sida et les organisations de la société civile.  Il est attendu que les Etats membres des Nations Unies adoptent une déclaration politique sur la fin de l’épidémie du
sida afin d’accélérer le rythme des progrès et d’atteindre un ensemble d’objectifs assortis d’échéances.

Afin de préparer cette réunion, le bureau pays de l’ONUSIDA en RDC a organisé une consultation inclusive et participative en mars dernier à Kinshasa en vue d’identifier les nouvelles priorités et formuler des recommandations sur les actions à mener dans les cinq prochaines années pour mettre fin au sida d’ici à 2030.
D’ores et déjà, Marc Saba a brossé le tableau actuel du SIDA qui
indique que 381.187 personnes vivent avec le VIH, alors que 121.762
(soit 32%) seulement sont sous traitement ARV. Chaque année, il y a
14.940 nouvelles infections, au moment où 20.854 meurent chaque année
de cette maladie. Selon les estimations 2016, le nombre d’enfants
rendus orphelins par cette maladie est de 322.750. « La RDC a
l’opportunité d’avoir un engagement politique fort et un plan
stratégique national de lutte contre le sida 2014-2017 ; et aussi
divers financement dont du Fonds mondial de la subvention
VIH/Tuberculose 2015-2017, etc. pour organiser sa riposte contre le
sida… » a fait noter le directeur pays de l’ONUSIDA en RDC.

Tshieke Bukasa