Fin d’un épisode judiciaire pour la GTZ: la RDC paie ses créances

0
41

«Nous optons pour une solution à l’amiable face aux litiges judiciaires de la Coopération allemande, en vue d’obtenir la levée de ses comptes bloqués », affirme LUZOLO BAMBI, le Ministre de la Justice, représentant du Premier Ministre Adolphe MUZITO à l’issue d’une réunion ce vendredi, 1 octobre 2010, à l’Hôtel du Gouvernement. 

            Le Gouvernement de la RD Congo s’est engagé à payer des créanciers  de la GTZ pour des litiges judiciaires d’il y a environ dix ans, de la Coopération Allemande GTZ vis-à-vis des fournisseurs ou prestataires des services comme des Organisations non gouvernementales, en occurrence, Initiative Congolaise pour la Gestion des populations locales et un exploitant local de bois dans les provinces du  Kivu.

            En effet, il convient de retenir que l’objectif de la réunion présidée par le ministre de la Justice au nom du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, était de mettre en confiance la GTZ et la République fédérale d’Allemagne d’une part ;et de l’autre, d’obtenir la main levée sur ses comptes en banques à Kinshasa en vue de lui permettre d’y avoir accès dans l’exercice de ses missions de coopération en RD Congo, a dit Jean-Claude NACHEGA, le Directeur de Cabinet Adjoint du Premier Ministre chargé du Suivi et d’Evaluation de Programme du gouvernement. Et d’ajouter que l’Allemagne a soutenu l’effacement de notre dette pour l’atteinte du point d’achèvement de l’IPPTE, et contribue au programme de développement de la RD Congo. Il est donc apparu nécessaire par devoir de responsabilité que le Premier Ministre s’implique à trouver des solutions paisibles dans ces dossiers judiciaires qui mettent à mal les relations financières avec un partenaire de cette envergure, a encore laissé entendre NACHEGA.

            Les deux créanciers, à savoir ICG et M. KASHALI, Exploitant du bois,  ont accepté de voir réglés à l’amiable leurs litiges à travers une commission gouvernementale composée des ministères des Finances, du Budget et des Affaires Etrangères.

            Pour le Ministre de la Justice, Emmanuel Symphorien LUZOLO BAMBI, l’Etat congolais assumera ses responsabilités du fait des Accords de siège qui nous lient à l’Allemagne et sa coopération GTZ vis-à-vis des créanciers de la coopération allemande.

            L’ambassadeur allemand, Dr Peter BLOMEYER, a remercié le gouvernement pour la solution trouvée dans ces deux litiges judiciaires. Pour la GTZ, ses attentes consistent à se débarrasser de ces litiges judiciaires.

 

LEAVE A REPLY

*