FFJ condamne la chasse aux vendeurs des journaux à Kinshasa

0
36

Freedom for journalist (FFJ), organisation non partisane de défense de la liberté de la presse exprime toute sa désapprobation à la suite de la chasse systématiquement menée par la police mercredi 11 et jeudi 12janvier 2012 contré les vendeurs des journaux d’information à leur point de distribution de la commune de Kasavubu.
Selon les informations parvenues à FFJ, deux jeeps bondées d’éléments surarmés de la Légion nationale d’intervention (LENI), une structure hyper équipée de la Police nationale du pays (PNC), ont fait irruption à cet endroit avant de se mettre, sans ménagement, à disperser les vendeurs des journaux, arracher de forcé les parutions et puis procéder à des arrestations.
La vente des journaux a été, depuis, paralysée sur l’ensemble de la ville et les parutions s’écoulent désormais sous les manteaux.

La Police reproche aux vendeurs l’attroupement, fait Interdit depuis la proclamation, le 09 décembre 2011, des résultats de l’élection présidentielle.A Kinshasa, la situation est restée tendue, amplifiée par la réélection de Joseph Kabila, fortement contestée par l’opposition et l’église catholique. Les vendeurs des journaux ont, de leur côté, décidé de ne plus alimenter la police en parutions en signe de protestation.
FFJ invite la hiérarchie de la Police à faire cesser ce genre d’opérations qui ternit non seulement l’image de ce corps déjà entamée mais aussi à ordonner là libération des vendeurs interpellés et gardés au frais. “FFJ condamne cette entrave à l’information et reste solidaire avec l’ensemble des vendeurs des journaux qui participent à la diffusion de l’information “, a déclaré le chef chargé des Alertes de FFJ.

LEAVE A REPLY

*