Feuilleton Jacques Mbadu et Pamphile Badu wa Badu : le gouverneur du Kongo Central inquiète par son mutisme

0
405

Jacques-MbaduCertaines sources rapportent que le Gouverneur Jacques MBADU aurait piqué une crise de colère. Mais contre qui va-t-il se fâcher? Est-ce contre sa bouche autorisée, Papy Levi, qui a divulgué publiquement la réalité à la télévision? Est-ce contre Pamphile BADU WA BADU, qui a parlé d’escroquerie sur sa personne? Ou contre Monsieur LUZOMBE NKASA, qui ne fait que suivre les traces de son argent qu’il continue à réclamer depuis plusieurs années?

Il n’y a qu’un sourd muet qui n’écoute pas. Mais, même par des gestes il comprend quand même certaines choses. Il n’y a qu’une personne morte qui ne bouge pas ou ne sait pas trouver solution aux problèmes des vivants. Monsieur Jacques MBADU SITU, actuel Gouverneur du Kongo Central, cherche-t-il à faire taire volontairement sa conscience?
Comment monsieur Jacques MBADU demeure-t-il sourd et insensible au problème, très vieux, qui l’oppose à Monsieur LUZOMBE NKASA dit Tansluz, autour de 250.000 dollars américains dont il a bénéficié par le biais de son complice Pamphile BANDU W A DADU, pour battre campagne et devenir Gouverneur du Kongo Central ?
Une certitude est que sans le concours financier de LUZOMBE NKASA,
Jacques MBADU ne serait pas devenu Gouverneur car il était à court de
moyens financiers pour être ce qu’il est aujourd’hui au Kongo Central.
Alors l’opinion se demande pourquoi doit-il être totalement ingrat
pour ne pas remettre son bienfaiteur LUZOMBE NKASA allias Trans-Luz
dans ses droits en lui restituant tout bonnement son argent? Monsieur
le Gouverneur Jacques MBADU ne peut en aucun cas contredire les
revendications de Monsieur Trans-Luz car l’opinion matadienne connait
bien cette réalité confirmée publiquement à la télévision CCTV/Matadi
par Monsieur PAPY LEVI, un proche collaborateur battant campagne pour
le compte de son patron, Jacques MBADU. Il n’a pas hésité un seul
instant, lors d’une émission «Polele Polele», de saluer Transluz et de
confirmer que les 250.000 dollars venaient de TransLuz et non de
Pamphile BADU dit chez Tonton. « Nous sommes très déçus par le
comportement du Gouverneur Jacques MBADU. S’il est incapable de
trouver une solution à un problème privé, comment lui faire confiance
pour les problèmes des Ne Kongo ?», s’est interrogé un ressortissant
du Kongo Central. «D’ailleurs, ici à Borna, on n’a plus confiance en
monsieur Jacques MBADU, qui nous a déçus », a lâché un résident de
Boma rencontré vers Kilomètre 8.

UN RAPPROCHEMENT  CONTRE-NATURE

Pamphile BADU WA BADU dit chez Tonton, lui-même aussi victime du
comportement peu orthodoxe de monsieur Jacques MBADU, n’avait pas
hésité à crier à l’escroquerie au tour de l’argent dont il s’est servi
pour financer la campagne électorale et faire voler en éclats le
protocole d’accord politique signé entre eux, à en croire le journal
«Le Printemps» n°106 du 30 juin 2013 à la page 12. Il est curieux de
constater un rapprochement contre-nature entre les deux personnalités
ces derniers temps, en la résidence officielle du Gouverneur. Mais
cela n’a pas vidé le vieux litige. Chercheraient-ils encore à
planifier des stratégies pour nuire à leur bienfaiteur, d’après
certaines sources? Peut-on vraiment continuer à faire confiance à de
telles personnalités, qui ne font que ternir la bonne image du Chef de
l’Etat et de la Majorité Présidentielle dans la conscience des Ne
Kongo ? Nous ne serions pas contredits en emboîtant le pas à une
certaine opinion qui pense que le PPRD et la Majorité Présidentielle
ont de sérieux problèmes d’hommes honnêtes, respectueux et capables de
relever le défi de la bonne gouvernance au Kongo Central.
Celui qui est indigne dans les relations privées, comment peut-il
être digne dans sa vie politique?

Monsieur Jean Mbenza