Feuilleton Jacques MBADU -Pamphile BADU WA BADU : le Chef de l’Etat saisi personnellement de la situation

0
219

Jacques-MbaduLes jours passent mais ne se ressemblent pas. A chaque jour suffit sa peine, dit-on.  Contrairement à certaines langues qui donnaient pour finissant le feuilleton Jacques MBADU -Pamphile BADU WA BADU et LUZOMBE NKASA au Kongo Central. l’affaire ne fait que prendre une tournure peut être non souhaitée.

Pour preuve à ce jour, le chef de l’Etat son Excellence Joseph Kabila KABANGE vient d’être saisi à travers un mémo lui déposé par Monsieur LUZOMBE NKASA Papy en son cabinet de travail en date du 08 juin 2016. Monsieur LUZOMBE NKASA vient de saisir le chef de l’Etat en tant que garant de la nation et magistrat suprême devant ses prérogatives régaliennes pour sauvegarder les droits de ses citoyens quand ils sont
bafoués.

D’après ce mémo parvenu en notre rédaction, son auteur, LUZOMBE NKASA Papy rappelle au chef de l’Etat le bien fondé de ses revendications à l’égard de l’actuel gouverneur du Kongo Central Jacques MBADU et de
Pamphile BADU WA BADU qui se sont chacun servi d’une manière ou d’une autre, de ses 250.000 dollars américains empruntés; argent qui a permis au gouverneur Jacques MBADU alors candidat 2012 de battre la
campagne et de devenir par la suite gouverneur de la province du Kongo Central.

Monsieur LUZOMBE NKASA éprouve d’énormes difficultés pour obtenir possession de son argent malgré mille interpellations. C’est pourquoi le chef de L’Etat a été finalement saisi de la situation pour une solution définitive, surtout que cette affaire est vraiment de nature à mettre en cause l’honneur et la crédibilité de la majorité
Présidentielle dont font parti respectivement Monsieur Jacques MBADU comme n°1 du PPRD/ Kongo Central et représentant du chef de L’Etat, Pamphile BADU WA BADU comme président d’un parti politique membre de
la majorité présidentielle.

Puisqu’il est personnellement saisi de la situation, la population au Kongo Central qui suit de près cette situation se demande maintenant que ferait le chef de l’Etat pour faire taire l’affaire. En tout cas le peuple ne Kongo attend la réaction pour ce faire autant plus qu’il est le numéro Un de tous les Congolais et aussi l’autorité morale
d’une famille politique à laquelle appartiennent Jacques MBADU et Pamphile BADU WA BADU.
Enfin, l’auteur du mémo remercie particulièrement le peuple Ne Kongo
qui le soutient dans cette lutte contre ces deux hauts cadres de la
majorité présidentielle au Kongo central qui le mettent délibérément
en difficulté.
MAKAYA MVUBU