FEMCOM sensibilise sur l’informatique

0
44

A l’initiative de FEMCOM (Réseau des Femmes d’Affaires) de la République Démocratique du Congo, une grande conférence-débat est annoncée pour le jeudi 08 septembre 2011, de 10 à 15 heures, dans la salle des Conférences Internationales du ministère des Affaires Etrangères. Placée sous le thème « L’accès au matériel informatique comme moyen pour un développement durable de l’Afrique », elle sera animée par Mme Martha Gatheru, qui séjourne déjà à Kinshasa, en provenance du Kenya.

Elle sera assistée de Mme Liliane Okende Kalambay, présidente nationale de FEMCOM. Selon cette dernière, l’activité s’adresse aux nationaux et expatriés de tous les horizons : décideurs politiques, personnel scientifique, hommes et femmes d’affaires, leaders politiques, responsables d’ONG de développement, informaticiens, étudiants, etc. Des invitations spécifiques ont été adressées, à cet effet, aux ministres de l’Enseignement Supérieur et Universitaires, de l’Enseignement Primaire et Secondaire, de la Recherche Scientifique, de la Communication et Médias ainsi qu’aux responsables des Universités et Instituts Supérieurs de la place.

FEMCOM organise la conférence sus indiquée en partenariat avec Computer Aid International, dont la mission principale est de recueillir les ordinateurs, de les requalifier et de les réadapter en vue de les mettre à la disposition des pays les moins avancés de la planète, dont ceux d’Afrique. Cette stratégie est adoptée dans le but de promouvoir le développement par le biais de Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC).
La République Démocratique du Congo a tout intérêt à se mettre à la page, car elle souffre encore d’un grand retard en ce qui concerne le transfert d’argent par Internet, le commerce électronique, etc. La femme congolaise évoluant dans le monde du commerce vit, dans sa grande majorité, hors du périmètre des NTIC, comme au Moyen-âge.

FEMCOM s’engage à sensibiliser le public congolais à l’outil informatique, dans la droite ligne des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Dans le contexte actuel de la mondialisation, où l’univers est réduit en un village en ce qui concerne la transmission et l’acquisition des informations, nos compatriotes ne devraient pas rester au bord de la route.
Au-delà de la conférence-débat de jeudi, le Réseau des Femmes d’Affaires de la RDC vise aussi à rendre le matériel informatique accessible à toutes les bourses, à travers sa commercialisation à des prix modiques, à son siège situé dans la concession Mwananteba, à Gombe, sur le boulevard du 30 juin.

Kimp

LEAVE A REPLY

*