Félix Tshisekedi rentre à Kinshasa en pleine campagne électorale

0
764

Le candidat de l’Union pour la   Démocratie et le Progrès Social (UDPS) à la présidentielle du 23 décembre 2018, Félix Tshisekedi, rentre finalement à Kinshasa ce samedi 24 novembre via l’aéroport international de Ndjili, soit 48 heures après le lancement de la
campagne électorale.

Selon son porte-parole, qui a livré cette information à la presse,
Félix Tshisekedi est retenu encore à l’étranger suite à son agenda
très chargé.
Paul Tshilumbu a souligné que le précité trouvera déjà les cadres de
l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social en train de battre
campagne pour lui sur l’ensemble du territoire national.
Toutefois, il s’est réservé d’en appeler à la mobilisation pour
l’accueil de Félix Tshisekedi à partir de l’aéroport de Ndjili.
En attendant son retour à Kinshasa, le président de l’UDPS poursuit
ses contacts avec ses partenaires politiques.
On laisse entendre que depuis la fin de la semaine passée, les
experts de l’Union Démocratie pour la Démocratie et le Progrès Social
travaillent avec ceux de l’Union pour la Nation Congolaise pour
formaliser un deal politique entre Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe.
Selon certaines indiscrétions, les leaders de l’UDPS et de l’UNC, qui
ont retiré leurs signatures de l’Accord de Genève désignant Martin
Fayulu candidat commun de l’opposition, s’activeraient à mettre en
place une coalition électorale soutenant une « candidature commune » à
la présidentielle.
Selon le porte-parole de l’UNC, Celé Yemba, l’un d’eux devrait
désister en faveur de l’autre, en contrepartie de la primature. A l’en
croire, la mouture de ce protocole d’accord en gestation serait
soumise, dans les tout prochains jours, à Félix Tshisekedi et Vital
Kamerhe pour entérinement, avant d’être rendu publique.
Il a également fait savoir qu’il ne serait pas exclu que le président
de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social rentre au pays le
même jour que son collègue de l’Union pour la Nation Congolaise.
Il faut noter que lors de son entretien avec la base de l’UDPS à
Bruxelles, Félix Tshisekedi a assuré ses militants de la victoire de
son parti à tous les niveaux aux scrutins du 23 décembre. Le fils de
l’opposant historique Etienne Tshisekedi a longuement expliqué à sa
base de Bruxelles les vraies raisons du retrait de sa signature du
protocole d’accord de Genève désignant Martin Fayulu candidat commun
de l’opposition.
ERIC WEMBA