Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi légitimés par la CENCO

1
507
Des évêques membres de la CENCO lors de l’ouverture du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 08/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Désignés respectivement président du Rassemblement et du Conseil des Sages de cette méga plate-forme de l’opposition, Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi ont reçu la bénédiction de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO). A l’issue d’une séance de travail qui s’est tenue le vendredi 2 mars 2017 au Centre Interdiocésain, les Evêques Catholiques ont remis officiellement  la dernière lettre de feu EtienneTshisekedi désignant le futur Premier ministre à la nouvelle équipe dirigeante du Rassemblement.

 
          Pierre Lumbi et Félix Tshisekedi ont été chargés par les princes de l’église catholique de remettre au Président de la République cette dernière missive considérée comme le testament politique de l’opposant historique.
          C’est là une manière pour le staff de la Cenco  de renvoyer la balle dans le camp du Chef de l’Etat, qui  leur a fait savoir dernièrempent qu’il attendait la lettre avec trois noms qui devaient lui être déposés par le nouveau président du Conseil des Sages du Rassemblement.
          D’après des sources proches du Rassemblement, Joseph Kabila va se retrouver bientôt face à face avec son ancien Conseiller Spécial en matière de sécurité, Pierre Lumbi.
          On signale qu’au cours d’une conférence de presse qu’il a improvisée dans la concession de la CENCO, le nouveau président du Rassemblement, Félix Tshisekedi, a appelé les dissidents à revenir aux meilleurs sentiments pour sauvegarder l’unité de leur plate-forme.
          Il a, à la même occasion, promis d’œuvrer pour la cohésion du Rassemblement en ce moment crucial de l’histoire politique de la République. Félix Tshisekedi a demandé à tous les acteurs du Rassemblement de se dépasser pour obtenir l’application urgente de l’accord de Saint Sylvestre, véritable testament politique de son défunt chef de file et unique cadre légal pour sortir la République Démocratique du Congo de la crise politique actuelle causée par la non organisation des élections dans les délais constitutionnels.
          Pour sa part, le nouveau président du Conseil des Sages du Rassemblement, Pierre Lumbi, a tiré à boulets rouges sur ses pourfendeurs à l’intérieur du Rassemblement, qu’il estime manipulés par des officines occultes du pouvoir en place.
A l’en croire, une main noire cherche à faire dédoubler le Rassemblement pour faire échec au compromis politique du 31 décembre 2016.
Pierre Lumbi a fixé ses objectifs à la tête du Rassemblement. Il s’agit principalement de faire appliquer l’accord de Saint Sylvestre afin gagner la bataille de l’alternance au sommet de l’Etat par l’organisation des élections dans les délais fixés par cet accord politique.
          Il a également appelé à l’unité de toutes les forces vives du Rassemblement pour ne pas faire le jeu du pouvoir en place qui cherche à « glisser » pour une durée indéterminée, en affaiblissant la véritable opposition, qui porte les espoirs du peuple congolais pour le changement de gouvernance au pays.
 
ERIC WEMBA

1 COMMENT

Comments are closed.