Face aux rebelles ougandais ADF/NALU : la population et les FARDC invitées à coopérer

0
18

Pour vaincre les rebelles ougandais de l’ADF/NALU, la population civile et les FARDC (Forces armées de la Rdc) doivent collaborer. L’invitation est du ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Charles Mwando Nsimba.

Il l’a lancée lors d’une visite de travail qu’il a effectuée la semaine dernière, dans le territoire de Beni où les Fardc sont positionnées pour traquer ces ennemis de la paix. 

         Le ministre était accompagné du chef d’Etat major général de l’armée, le Lieutenant général Didier Etumba.

         C’était l’occasion pour Charles Mwando et Didier Etumba de constater les dégâts que ces bandits ougandais ont commis sur le territoire national au grand dam des populations congolaises. Il s’agit notamment des tueries et pillages qu’ils ont perpétrés dans le périmètre du mont Ruwenzori.

         Conséquence de la situation : on note des déplacements massifs des villageois. Quelque 5.000 personnes ont été contraintes de quitter leurs ménages pour fuir les exactions desdits rebelles.

         Ce qui les a mise dans une totale précarité. Situation qui n’a pas laissé le ministre indifférent. Il les a assistées par la remise des biens de première nécessité. En l’occurrence le sel, huile, savons, sucre, pagnes, etc.

         Le chef d’Etat major général, les a invités à regagner leurs ménages en leur promettant que les Fardc sont prêtes à leur assurer la sécurité.

         Faisant d’une pierre deux coups, le ministre de la Défense a saisi l’occasion pour étendre sa visite à la province du Sud-Kivu voisine, plus précisément sur l’axe Uvira – Barka – Fizi où il a appelé à l’application sans faille de la « tolérance zéro », suite aux informations lui parvenues selon lesquelles certains éléments de l’armée se livreraient à des tracasseries sur la population. 

Dom

LEAVE A REPLY

*