F. Tshisekedi à la Ceni aujourd’hui

0
546
Felix Tshisekedi, cadre de l’UDPS et membre du Rassemblement lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 13/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Felix Tshisekedi, cadre de l’UDPS et membre du Rassemblement lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 13/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La décision a été prise la semaine dernière,  dans la discrétion la plus totale, par la direction politique nationale de l’Udps. C’est ce mardi que Félix Antoine Tshisekedi dépose à la CENI le dossier de sa candidature à l’élection présidentielle du 23 décembre prochain.

« Un acte de foi et de détermination »,  répète-t-on au «Temple», ce surnom évocateur qui rappelle désormais ce que fut la résidence de feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba, fondateur et président historique de l’Union pour la démocratie et le progrès social. Où se réunit sans désemparer le cabinet de Félix Antoine Tshisekedi, se croisent combattants, cadres du parti et candidats aux élections dans un va et viens qui n’est pas sans rappeler une fourmilière.

« Un acte de foi pour l’Udps qui a historiquement opté pour la
non-violence en faisant, dès le départ,  le choix de la démocratie
afin de sublimer la lutte pour la conquête de la liberté en faveur de
tous les citoyens de ce pays », ajoute un cadre du parti. « C’est
surtout un acte qui souligne notre détermination à mettre en œuvre le
projet de société de notre parti afin d’offrir le progrès social à
chaque Congolaise et chaque Congolais », poursuit l’un de ses
camarades.

Tout en symboles

Si l’on en croit les informations de sources diverses  glanées sur la
10ème Rue Limeté, cette journée qui va commencer autour de 11 heures
avec l’arrivée de Félix Tshisekedi au siège de la CENI  sur le
Boulevard du 30 juin sera riche en symboles. Symboles de la pureté et
de la virginité principalement, l’Udps  voulant souligner le fait
qu’avec Félix Antoine Tshisekedi, l’Udps entend mettre en exergue la
pureté et la virginité de son leader et candidat. Dont le parcours est
exempt de crime, de tricherie, de pillage ou de corruption, les tares
malheureusement les mieux partagées au sein de la faune politique
congolaise. Un candidat qui entend promouvoir les valeurs de bonne
gouvernance et de redevabilité afin de combler profondément et
durablement la soif de changement qui sévit dans le pays.

«Maboko pembe »
Le mot d’ordre de mobilisation lancé le week-end dernier a mis
l’accent sur la couleur blanche comme symbole de cette pureté et de
cette virginité. Mais aussi et surtout de la renaissance avec
l’avènement aux affaires de notre pays des femmes et des hommes
nouveaux, qui n’ont pas à craindre la justice de leur pays mais
entendent plutôt prêcher par l’exemple.
Ce mardi, on s’attend à ce que des milliers et des milliers des
combattants déferlent vers le centre des affaires afin d’accompagner
le leader de l’Udps, arborant qui un mouchoir, qui un t.shirt, un
pantalon, une chemise, une robe, des gants ou des ensembles de couleur
blanche afin de souligner le sens d’un renouveau qui ne devrait pas se
limiter aux slogans mais se vivre dans la gestion quotidienne des
affaires de l’Etat et des ressources du pays.
D’ici-là, plusieurs réunions se sont déroulées lundi aussi bien à
Limeté qu’avec des responsables de la CENI et de la sécurité de la
ville afin de régler les détails de cet événement qu’à l’Udps on
souhaite transformer en fête populaire, dans l’ordre, la discipline,
mais aussi dans la liesse de ces foules immenses qu’on s’attend à voir
déferler depuis les petites heures de la matinée vers le centre
congolais des affaires.
KGM