Expulsion des Congolais d’Angola : crainte des représailles en RDC

0
30

Le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’Onu en RDC (Ocha/RDC) a tiré, hier mercredi 27 octobre 2010, la sonnette d’alarme sur la situation des Congolais en cours d’expulsion de l’Angola. En effet, a-t-il souligné, après une période d’accalmie, ces renvois ont pris de l’ampleur depuis quelques semaines. Selon l’ONG internationale CISP, plus de 150 personnes expulsées d’Angola depuis la mi-octobre sont arrivées dans les localités de Tembo, Kasongo Lunda, Swana Mukanza, Kizamba et Kahemba.

            Cependant, rapporte Ocha citant les sources locales, depuis le mois de mai, le nombre de personnes expulsées vers le Bandundu serait estimé à 356  dont 155 hommes, 136 femmes, 36 garçons et 29 filles. 

« Ces refoulements qui se font par petits groupes, ont souvent lieu en dehors des postes de contrôle de la police congolaise et s’accompagnent des abus des droits et de la dignité de la personne » indique-t-il, tout en révélant des cas de viol, d’attouchement sexuel, d’extorsion des biens, etc.

            D’ores et déjà, une petite assistance humanitaire est apportée aux personnes expulsées en terme de trousses de prise en charge après viol par CISP ainsi que d’aliments et/ou moyens de transport par Caritas Popokabaka. Toutefois, les humanitaires craignent l’accentuation du mouvement d’expulsions qui pourra conduire, comme l’année dernière, à des représailles contre les citoyens angolais vivant en RDC. 

Tshieke Bukasa

 

 

LEAVE A REPLY

*