Examens d’Etat : 477.000 candidats ont passé l’épreuve de dissertation

0
50

L’épreuve de dissertation comptant pour la 45ème session de l’Examen d’Etat (ou Examen d’Etat 2011) s’est déroulée normalement hier lundi 25 avril 2011, sur l’ensemble du territoire national. Au total, plus de 477.000 candidats, regroupés dans 1.300 centres, ont subi cette première épreuve hors-session dans toutes les provinces de la République, y compris les centres hors frontières. Elle marque traditionnellement le début des épreuves hors session. Ici dans la capitale, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Maker Mwangu Famba, a mis à profit cette occasion pour vérifier sur le terrain l’organisation tant matérielle que pédagogique de cette hors session. A l’occasion, il s’est fait accompagner de son vice ministre en charge de l’Enseignement professionnel, Arthur Sédea et de Mme Thérèse Olenga, ministre provinciale de l’Education.

Trois centres kinois de l’Examen d’Etat ont été ciblés et visités par la délégation ministérielle. Il s’agit de l’Institut littéraire de Ngiri-Ngiri dans la commune du même nom ; de l’Institut Maman Muilu sur l’avenue de l’Université, à Limeté et du Collège Saint Joseph, dans la commune de la Gombe.

 Pendant cette visite, la délégation s’est rendue compte des efforts fournis pour l’amélioration, tant soit peu, des conditions matérielles de la passation des épreuves à Kinshasa. Ce qui a réjoui les trois hôtes qui n’ont pas manqué de le faire savoir et ont félicité chaleureusement l’équipe kinoise d’organisation des épreuves.

Un accroissement en nombre et en qualité

Maker Mwangu a aussi noté une évolution positive durant cette 45ème session de l’Examen d’Etat : un accroissement de 10% du nombre de candidats et de 8% de celui de centres de passation d’épreuves. Il s’est réjoui de l’accroissement de la participation des jeunes filles. Par rapport à l’année dernière, il y a eu cette année une réduction d’écart entre la participation féminine et masculine. Citant les statistiques de participation de la Ville de Kinshasa – 95.000 candidats à cette épreuve – il a souligné qu’il y a 51% des garçons contre 49% des filles.
Il a dit que c’était une grande avancée et il a encouragé la Ville à poursuivre cette politique de promotion de la femme. Par ailleurs, dans chaque centre visité, Mme Thérèse Olenga a tenu à encourager tous les candidats, particulièrement les filles. Elle leur a prodigué des conseils pour bien réussir à cet examen et dans la vie pratique.

L’épreuve de dissertation sera suivie aujourd’hui de l’épreuve orale de Français et de la pratique professionnelle pour toutes les sections techniques. Les épreuves hors session pèsent énormément dans les cotes de l’Examen d’Etat et tous les candidats postulants à l’obtention d’un diplôme d’Etat peuvent déjà évaluer leurs chances de réussite à la fin de cette passation. La session ordinaire de l’Examen d’Etat 2011 reste fixée du 20 au 23 juin 2011.

SAKAZ

LEAVE A REPLY

*