Examen d’Etat : les Diplômes d’Etat de 2009, 2010 et 2011 disponibles

0
1204

examen_etat_2Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (E.P.S.P.), Maker Mwangu Famba, a remis hier mardi, 06 août 2013, un lot de 860.371 diplômes d’Etat entre les mains des inspecteurs principaux urbains et provinciaux des trente Provinces éducationnelles, réparties sur l’ensemble de la République et qui se retrouvent rassemblés dans la capitale pour participer aux assises de la Commission Nationale de la Promo scolaire. Il convient de noter que ces travaux qui ont démarré le lundi 05 août, vont se clôturer le vendredi 09 août 2013. L’endroit choisi pour cette cérémonie est la grande salle de conférences de l’Institut Mgr Bokeleale, dans la commune de la Gombe.  Les inspecteurs ont été invités – conformément à leur triple mission d’évaluer, former et contrôler – à les faire parvenir à leurs destinataires qui sont dans leurs juridictions et qui ne sont autres que les lauréats des trois sessions de l’Examen d’Etat, à savoir 2009, 2010 et 2011. Pour ces sessions, le nombre des lauréats s’élevait à 860.391. Ils se répartissent de la manière suivante : session 2009 : 257.105 lauréats ; session 2010 : 282.733 lauréats et session 2011 : 320.533 lauréats.

Prenant la parole avant de remettre ces parchemins à ses collaborateurs, le ministre de l’EPSP a recommandé à l’Inspecteur général de l’EPSP de veiller sur la remise gratuite des diplômes aux écoles ainsi qu’aux lauréats. Il a insisté sur cette remise gratuite même si les services de l’Inspection urbaine ou provinciale devaient intervenir dans le circuit de cette remise. Grâce à cette remise, il a dit répondre à l’engagement pris à son arrivée à la tête de ce ministère ; engagement qui consistait à apurer les litiges des diplômes d’Etat pour les lauréats de l’Examen d’Etat des éditions scolaires 2009, 2010 et 2011. «Aujourd’hui, a-t-il constaté, c’est chose faite et désormais ces litiges appartiennent au passé». Pour terminer, il a annoncé que tout était mis en œuvre pour assurer la rédaction des diplômes d’Etat des sessions 2012 et 2013 afin d’apurer complètement les litiges et revenir à la normale.

            Auparavant, l’inspecteur général de l’EPSP, Michel Djamba, a brossé les efforts fournis aussi bien par le ministre que par ses collaborateurs pour sortir des sentiers battus et en arriver à apurer ces litiges et baliser la voie du retour à la normale pour le bien des lauréats et l’honneur de notre système éducatif. Il a enfin présenté au ministre les échantillons des diplômes d’Etat de ces trois sessions.

SAKAZ

LEAVE A REPLY

*